Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953.  French Battalion in the Korean War  Index du Forum

Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War
Forum de l'association "Crèvecoeur", Association "Loi 1901" de reconstitution historique sur Le bataillon Français de l'Onu en Corée.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 A la une: 
L'association CREVECOEUR est désormais labellisée par le Service Historique du Ministère de La Défense,  reconnu pour son authenticité et sa véracité lors de ses reconstitutions historiques, ayant pour thème le Bataillon Français de l'ONU en Corée.
Le Mosin Nagant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> LE MATERIEL UTILISE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
stan_hudson
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 13 Jan - 01:37 (2008)    Sujet du message: Le Mosin Nagant Répondre en citant



Mosin Nagant Présentation

L'Histoire de la famille des Mosin-Nagant remonte au XIXème siècle. A la fin des années 1880, le Tsar avait décidé de faire équiper ses troupes d'une nouvelle arme capable de soutenir la comparaison avec les autres grands fusils européens de l'époque. L'armée russe lança alors une demande pour qu'on lui présente des modèles en vue d'une éventuelle production en série.
Le capitaine Sergei Ivanovitch Mosin, qui travaillait depuis plusieur années déjà à la conception d'un fusil à verrou, présenta son projet. Il fut mis en concurrence avec un autre prototype, dessiné par l'ingénieur belge Léon Nagant. Ce dernier recueillit les faveurs de l'armée, mais pour des raisons politiques il fut décidé qu'on ne pouvait pas laisser tomber complètement le fusil du capitaine Mosin. Au final, un compromis fut donc trouvé, et une arme alliant la conception d'ensemble de Mosin et les mécanismes internes conçus par Nagant fut produite. Elle fut officiellement adoptée en 1891 par les troupes russes.
Cependant, au moment de son entrée en service, la Russie ne disposait pas encore des manufactures nécessaires à sa production à grande échelle, et elles furent tout d'abord fabriquées en France, à la manufacture d'armes de Chatellaurt.
En 1910, une première amélioration fut apportée à l'arme, qui reçut alors la dénomination de Mosin Nagant M91/10. C'est celle ci qui fut utilisée par les troupes russes durant la seconde guerre mondiale. A noter que pendant celle ci, les manufactures de Tula et Izhevsk qui assuraient sa production depuis 1895 ne purrent en fournir suffisamment à l'armée du Tsar, et que de nombreux exemplaires furent alors achetés aux Etats Unis qui les faisaient fabriquer sous license, notamment par les firmes Remington et Winchester.
Après le premier conflit mondial, les événements firent que les M91/10 restèrent en service parmi les troupes russes (ils servirent notamment durant la guerre civile entre soviétiques et partisans de la monarchie), malgré leur obsolescence. Une modernisation leur fut apportée en 1930 pour donner naissance au modèle M91/30, qui est celui utilisé par les soldats sur la photo ci-dessus.
Une nouvelle variante fut créée en 1938, le M91/38, mais lorsqu'en 1941 les Allemands attaquèrent l'URSS, la grande majorité des troupes de celle ci étaient encore équipée de M91/30, qui avaient beaucoup de mal à soutenir la concurrence avec les Mauser 98 de leurs adversaires (voir article sur le site). Au fur et à mesure que le conflit avança et que les pertes russes s'accumulèrent, les M91/30 furent remplacés par des M91/38, puis à partir de 1944 par des M91/44, très proches des modèle 1938.
Après la seconde guerre mondiale, plusieurs millions de Mosin Nagant M91/30 et /38 avaient été produits, et l'influence russe sur l'Europe de l'Est fit que différents pays se mirent à en manufacturer, comme la Pologne, la Roumanie, l'Estonie, l'Allemagne de l'Est, la Serbie, la Hongrie... En outre, la Chine l'adopta elle aussi et en fournit un nombre important au Vietcong, qui l'utilisa durant les guerres d'Indochine et du Vietnam contre les Français, puis contre les Américains.

Munitions utilisées et alimentation du fusil


La cartouche de tous les Mosin Nagant est la munition de 7.62x54mm, dont la conception remonte à la fin des années 1880. Elle disposait alors d'une ogive droite à tête arrondie, en forme de cigare. En 1908, elle fut modifiée et reçut une ogive plus arrondie, à tête "pointue". De très nombreux modèles de cette munition furent cependant produits, compte tenu de la durée de vie exceptionnelle du fusil et du nombre de payx l'ayant produit. Dans l'ensemble, elles ont toutes une forme assez caractéristique, avec des angles très peu arrondis. Il s'agissait également dans tous les cas de munitions puissantes, tout à fait aptes à être utilisée à longue distance.
Concernant l'alimentation de l'arme, un clip de cinq cartouches était introduit dans le chargeur par en dessus, alors que le verrou de l'arme était placé vers l'arrière (voir photo du haut dans la fiche technique). Ce dernier était amovible et pouvait être déverrouillé pour être vidé ou nettoyé grâce à un opercule placé à côté de la détente.
Mécanismes de fonctionnement
Les Mosin Nagant sont des fusils à verrou. Leur rechargement se fait donc manuellement, grâce à l'opération d'un verrou rotatif. Pour armer le fusil, il faut donc lever la queue d'arment (la placer en position verticale), reculer le verrou (là une cartouche sort du chargeur sous l'effet du ressort de celui ci), puis le rabaisser et le réavancer dans sa position initiale. La cartouche est alors poussée dans la chambre, et le fusil est prêt à tirer.
Les mécanismes des Mosin Nagant sont d'une très grande simplicité, mais la production en masse "à la soviétique" a souvent négligé leur degré de finition par rapport à la concurrence européenne.
Performances
Globalement les Mosin Nagant n'étaient pas de mauvaises armes. Conçus pour être fiables et aussi peu chers que possible à produire, ils remplissaient tout à fait des deux missions. Néanmoins, la qualité de leur conception était de manière générale sérieusement en deçà des standards de leur époque (quelles que soient les versions), mais ils ne posèrent pas non plus de problèmes graves à leurs utilisateurs, ce qui par ailleurs aurait été étrange, compte tenu de la simplicité de leurs mécanismes. Voyons maintenant leurs performances plus en détails en nous attardant sur leurs différentes versions.

Les différentes versions du Mosin Nagant

Version initiale du Mosin Nagant : C'est ce fusil qui fut adopté en 1891. Sa conception générale était très inspirée des vieilles armes du XIXè siècle, d'où une longueur très importante et une allure assez "fine". Il en existait deux variantes principales : la "standard" pour l'infanterie, et une version raccourcie pour la cavalerie russe (les fameux Cosaques, qui représentaient encore une partie importante des troupes).

Il y a eu le M91/10, le M91/30, le M91/30 sniper, le M91/38, le M91/44.
 
Le Mosin-Nagant est un fusil militaire à répétition manuelle à 5 cartouches qui était utilisé par les forces armées de la Russie impériale et plus tard par l’Union soviétique et différents pays du bloc de l’est. Aussi connu comme le fusil trois lignes, il a été le premier à utiliser la cartouche de 7,62 x 54 mm R. Il a été en service sous différentes formes de 1891 aux années 60.
Durant les années 20 et 30, les forces communistes de Chine ont reçu des Mosin Nagant de l’URSS pour contrer les forces nationalistes pendant la guerre civile chinoise. La Chine commença à fabriquer des M1944 sous l' appellation de Carabine Type 53. Les machines utilisées pour les produire étaient fournies par l’Union soviétique dans le début des années 50. Elles diffèrent un peu des modèles soviétiques. Elles ont été remplacées dans l’armée principale chinoise vers 1957, et continuèrent à rester en service dans les milices provinciales jusqu’après 1970.

L’Union Soviétique et la République populaire de Chine ont fourni un nombre important de Mosin Nagant à la Corée du Nord pendant la guerre de Corée. Cependant, la politique d’autarcie encore en effet aujourd’hui a fait que la Corée du Nord a produit ses fusils elle-même. Certains témoignages affirment que des Mosin Nagant de sniper étaient encore en service en 1993.

Pratiquement tous les pays qui reçurent une aide militaire de la vieille Union Soviétique utilisèrent le Mosin Nagant à un moment ou à un autre.

Spécifications techniques du Mosin-Nagant M 1891/1944

Fonctionnement Manuel
Calibre 7,62 mm
Munition 7,62x54 mm R
Cadence de tir 15 coups/min
Capacité 5 balles
Portée Pratique : 750 m
Masse 3,45 kg
Longueur 1 020 mm
Longueur du canon 510 mm
Vitesse initiale 810 m/s


SOURCE :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mosin-Nagant
http://secondeguerre.net/articles/armes/ru/fu/ar_mosinnagantm18911944.html
http://www.globalsecurity.org/military/world/russia/mosin-nagant.htm
http://www.air-defense.net/index.php?index=20&num_art=511


Dernière édition par stan_hudson le Jeu 24 Jan - 19:25 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 13 Jan - 01:37 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
The Black Adder


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 308

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 12:59 (2008)    Sujet du message: Le Mosin Nagant Répondre en citant

Stan c'était une remarque constructive , il faut un minimum dr travail,  maintenant tu prend nos remarque comme tu veux. Evil or Very Mad
_________________
- J'ai rêvé qu'il y avait des scorpions qui voulaient me piquer. En plus, y en avait un il était mi-ours, mi-scorpion et re mi-ours derrière !
Revenir en haut
dodgevince
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2007
Messages: 2 270

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 14:50 (2008)    Sujet du message: Le Mosin Nagant Répondre en citant

stan_hudson a écrit:
Ok, j'arrete d'écrire sur ce forum des posts.



alors la, c'est le bouquet...

on ne te demande pas d'arreter d'intervenir, mais d'éviter de pondre des copier-coller d'autre sites... voila tout!

les remarques de la vipère et de maymer allaient en tout cas en ce sens

maintenant, tu veux "arreter de faire des posts", ça signifie quoi? du moins, je le prends comment, moi, en tant qu'organisateur?

oh et puis zut...
Revenir en haut
big
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2007
Messages: 299
Localisation: au fond de la tranchée

MessagePosté le: Mer 23 Jan - 15:27 (2008)    Sujet du message: Le Mosin Nagant Répondre en citant

Ben alors, c'est quoi, ce coup de Calgon (R) Mad
C'est bien de faire un post sur les armes de l'ennemi, mais rend le attractif bon dieu, je t'avoue que quand j'ai vu la longueur du texte, je n'ai même pas essayé de le lire;
Résume un peu fait des phrases courtes et insère les photos entre les paragraphes, c'est quand même pas difficile...
_________________
La nuit
En face d'une armée immense,
Dans leur trou,
Deux hommes.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:09 (2016)    Sujet du message: Le Mosin Nagant

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> LE MATERIEL UTILISE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com