Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953.  French Battalion in the Korean War  Index du Forum

Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War
Forum de l'association "Crèvecoeur", Association "Loi 1901" de reconstitution historique sur Le bataillon Français de l'Onu en Corée.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 A la une: 
L'association CREVECOEUR, vous souhaites de bonnes fêtes!
Robert BREUIL DR8
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> "HOMMAGE AUX ANCIENS DE COREE"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Jeu 23 Nov - 09:23 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

Le 15 Avril 1952 le DR8 est présenté au Colonel BORREIL , commandant le Bataillon Français de l'O.N.U.
Les hommes , présentés par leurs chefs de section , sont ensuite passés en revue.



Le Colonel BORREIL




"Notre affectation avait fait l'objet d'une étude de l'Etat-Major du Bataillon en fonction des attentes pour chaque compagnie et des spécialités et formation de chacun.
Aussi je fut affecté à la 2ème Compagnie parce que cette compagnie n'avait que des cadres Français , les soldats étant Coréens , et que je connaissais bien les Vietnamiens après mon service en Indochine et même si il y avait une grande différence entre Vietnamiens et Coréens......"
(Robert Breuil 20.01.2009)


Robert Breuil et sa section.
(Robert est le 3ème en partant de la droite)

"J'étais Caporal quand je suis arrivé en Corée , puis j'ai été nommé Caporal-Chef car je commandais un groupe de combat composé de soldats Coréens."
(Robert Breuil 13.02.2009)



Vallée de Kumhwa : La ligne de front Avril 1952

Mon Frère Philippe lui , à son grand désespoir fut d'abord affecté en base arrière , à 10 kms des premières lignes.....
Il retrouvera Robert plus tard.

A SUIVRE.


_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952


Dernière édition par COLLEMANT Dominique le Mer 29 Nov - 00:34 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Nov - 09:23 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Lun 27 Nov - 00:01 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

Vallée de Kumhwa Avril 1952 (Suite)

La 2ème Compagnie est commandée par le Capitaine Taggiasco et regroupe les hommes issus de l'infanterie métropolitaine.


2ème section Lieutenant Vendeur

Le 20 avril 1952

Philippe Collemant
est versé en compagnie de renfort il reçoit armements et habits et participe à une attaque dans le groupe de 1ère intervention.
Pendant ce temps , Stanislas Salisz se trouve en position à Sugar Hyl avec la section des pionniers.
Robert Breuil est quand à lui , avec sa section de Roks



Le 1ère classe Salisz avec sa mitrailleuse de 30m/m (Photo Stanislas Salisz)

26 Avril 1952

La division descend au repos à la base arrière située à 80 kms des lignes au camp de KAPYONG


(Croquis Dominique Collemant)

La base arrière de Kapyong est un grand camp allié de repos.
Implanté dans la vallée au Sud-Ouest de Chunchon , près du village de KAPYONG , il sera baptisé du nom de ce village. un cours d'eau calme , borde la montagne : La Kapyong-Ch'on


Le bataillon arrive en repos pour 2 mois.
C'est à Kapyong que Robert Breuil se liera d'amitié avec mon Frère Philippe Collemant. début octobre 1952


A SUIVRE.....
_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952


Dernière édition par COLLEMANT Dominique le Mer 29 Nov - 00:37 (2017); édité 2 fois
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Mer 29 Nov - 00:22 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

Mai-Juin1952 Repos au camp de Kapyong.


(Photo envoyé par Philippe Collemant à ses Parents)



Philippe Collemant est affecté aux cuisines avec Yves Trichet que j'ai eu le plaisir de rencontrer à St Mandé et à St Germain en Laye..... et avec qui je suis en liaison téléphonique régulièrement.


Le pont Goupil pour accéder au camp.



A SUIVRE....
_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Mer 29 Nov - 23:34 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

JUIN 1952 au camp de Kapyong.

Photos que m'a donné Stanislas Salisz
Derniers moments de repos avant de repartir en lignes.....


(Photo Stanislas Salisz)


25 Juin 1952. Au centre : Stanislas Salisz.
(Photo Stanislas Salisz)




1et Juillet 1952 : Philippe Collemant est nommé 1ère classe . Il quitte les cuisines et rentre à la section des pionniers pour laquelle il s'est porté volontaire.
Il va y retrouver Stanislas.....


A SUIVRE.....
_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Lun 4 Déc - 00:15 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

15 Juillet 1952 , le Bataillon quitte Kapyong et remonte en ligne.

Il va prendre position pour la bataille du T-Bone (Juillet-Aout 1952)


"Une montagne , un massif allongé , guère haut , aux contours flasques d'une entrecôte d'ou son nom.
Tout en bas se trouvent deux excroissances pustuleuses , pelées , pourries , ou la terre, remuée depuis des mois , laisse exhaler des odeurs de chaires en putréfaction.

Le Lieutenant Poupard se trouve à l'ouest sur la position "Arsenal" et le Lieutenant Guillou à droite sur la position "Erié"
En retrait , le reste de la compagnie occupe "Uncle" avec en renfort la section des pionniers sur "Yak 2"




Philippe Collemant et Stanislas Salisz sont à la section des pionniers sous les ordres du Lieutenant Roger




(Photo Stanislas Salisz)

Robert Breuil lui aussi est au T-Bone


T-Bone Juillet 1952 : à gauche , Robert Moulin et à droite Robert Breuil.


Robert Breuil se trouve avec sa section de ROKS
Soldats ROKS
(Photo collection Rémond Schapacher)

A SUIVRE.....

_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952


Dernière édition par COLLEMANT Dominique le Mar 5 Déc - 00:53 (2017); édité 3 fois
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Mar 5 Déc - 00:18 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

" T-bone " (Suite)

Robert à qui j'envoyais copies des lettres de mon frère me les commentait.


" Au moment ou nous arrivons au " T-bone " et que nous nous apprêtons à subir un déluge d'eau et que le Capitaine Taggiasco va mourir écrasé sous son bunker car le toit à glissé sur les côtés et dans le sens de la pente et l'a écrasé , qu'est devenu Philippe ?"
Ton ami Robert qui fut celui de ton frère avant de te connaître par internet.

(Robert Breuil 09.02.2009)



Corée le 20 juillet 1952 (Lettre de Philippe Collemant à ses Parents)

« Me voici depuis quatre jours en position dans un coin de Corée . Je n’ai pas eut encore le temps d’écrire car le travail ne manque pas. Hier nous avons eut une journée particulièrement fatigante : dans la matinée , travaux de blockhaus , l’après-midi nous avons été obliger de réparer une route pour permettre le passage des chars.

Pour les premières lignes , je ne te dirais ni ne pourrais te dire combien j’ai fait de plat ventre dans la boue car c’est l’époque des pluies because….les mortiers Chinois nous ont copieusement arrosé . Le soir nous avons porté le ravitaillement aux avants postes car les routes sont ont ne peut trouver pire (50 à 60 cm de boue). Nous avons réussi et le ravitaillement est arrivé aux avants postes quoique couvert de boue en bon état . Au retour les Chinois nous ont aperçu grâce à ces maudites fusées éclairantes , et ils nous ont flanqués une vrai dégelé de mortiers de 80 et de 120 . Pas un blessé ! , un vrai miracle , pourtant nous étions une soixantaine .

Dans la journée patrouilles de commandos , de même que la nuit. C’est un travail des plus intéressants.

Je suis dans un état physique très bon , le moral excellent puisque je viens de recevoir colis et lettres . Cela semble bon quand on est en ligne . En ce moment , je suis entrain de fumer une de ces excellentes gauloises .

Il est 9h du soir et si je ne pars pas en patrouille , je vais pouvoir lire un peu. Je vous remercie mille fois car je sais que cela vous occasionne des frais supplémentaires et la vie est si dure.

2h du matin : Je reprends ma lettre car j’ai été en patrouille devant les premières lignes. Rien d’extraordinaire nous sommes tous rentrés indemnes.

Je vais être obligé de terminer ma lettre car nous avons pas le droit de faire de lumières.

Mon camarade de blockhaus me dit de vous envoyer ses meilleures salutations. »

Philippe Collemant



" C'est le T bone et la description de la boue suffit à le prouver. D'ailleurs ça concorde avec les dates.. Nous sommes en contact avec les chinois puisque un boyau communique avec nos tranchées. Attendons qu'il en parle.. puis nous allons changer de position tout en restant sur le T bone. Puis nous retrouver au repos où on nous fera creuser des tranchées en vue d'établir une deuxième ligne avant de remonter en ligne à Arrow head "[/b]

(Robert Breuil 17.02.2009)


" Dominique,


Ce que j'en pense ? C'est une bonne description des combats du T bone où, comme je te l'écrivais hier, je crois, nous étions très près des chinois. Je suis sûr qu'il eût prononcé de bonnes allocutions sur le T bone et sur Arrow Head s'il avait survécu. C'était un soldat vraiment courageux et, à l'égal de Barrès, un vrai guerrier. J'ai aussi noté les valeurs qui étaient les siennes et les nôtres dans cette guerre ....."

Je suis très heureux d'avoir lu cette lettre
Merci à toi.
Robert


(Robert Breuil 18.02.2009)


Les Pionniers sur " Yak 2 " (Photo André Bezamat , collection Jean-François Pelletier)
debouts de gauche à droite:
Guerassimoff - Stanislas Salisz - Philippe Collemant - Tetiarahi .
Assis de gauche à droite:
Sergent-chef Gavriloff - Sous-Lieutenant Jamet
(Identifications que m'avait fait Stanislas Salisz)


"Au T-bone " c'était la saison des pluies . Les half-tracks et les camions ne passaient pas dans la boue.
Les pionniers étaient désignés pour aller ravitailler la Compagnie aux avants-postes. On portait les caisses de munitions et la nourriture.
(2 hommes par caisse , nous étions une cinquantaine)
Les chinois nous allumaient aux mortiers de 60.
La nuit il fallait ouvrir l'oeil.
J'ai vu se faire allumé à découvert par un camion chinois de 75 sans recul"
(Stanislas Salisz)

A SUIVRE....

_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Mar 5 Déc - 10:27 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

T-Bone Août 1952

Extraits de lettres de Philippe Collemant


« Corée le 14 Aout 1952.

Ici , nous sommes dans un poste des plus avancés du front , les Américains nous ont placés à l’honneur ayant la plus grande confiance avec le bataillon Français de l’O.N.U.

Il y a quinze jours , vous avez du en entendre parler , nous avons repoussés pendant deux heures les assauts des chinois sur notre poste , un corps à corps des plus durs nous à permis de les repousser et nous nous en sommes tirés avec un minimum de pertes !

Par contre ils ont laissés sur le terrain une bonne soixantaine de morts et quelques 150 blessés , il est certain que nous avions de quoi les recevoir.

Aussi , depuis dix jours ces messieurs nous arrosent-ils copieusement de 75 , de 105 , et de 122 , ce qui nous obligent à nous terrer dans des abris que nous avons construit très difficilement à des 3 a 4 m de profondeur et nous sommes encore juste a l’abri !

En ce moment je t’écris à la lueur d’une bougie du fond de ce terrier.

Comme vous pouvez le voir , c’est une guerre assez difficile que nous menons , mais tous nous avons malgré tout très bon moral....
J’ai quand même confiance en l’avenir , et mon devoir de soldat est pour moi désormais mon seul idéal que je m’efforce de remplir le plus honorablement possible. »



Lettre à une Amie



«Corée le 14 Aout 1952

Je ne sais si je t’ai dis , mais je suis remonté en lignes depuis 15 jours , et dans un secteur mouvementé à quelque 200m des chinois.

Les Américains ne se gênent pas pour leur rendre au centuple , cet après midi , l’aviation est venue bombarder un observatoire qui se trouve à 800m de la position avec bombes au napalm , mitraillage etc…c’était magnifique et à la fois terrifiant.

La guerre ici est une guerre de positions et de part ce fait assez pénible. Heureusement que le moral est gonflé à bloc.

En ce moment une chaleur écrasante toute la journée sauf les nuits qui sont un peu fraîches. Nous avons 6h de garde à monter par nuit , et la nuit entière lorsque nous sommes en état d’alerte.

Corée le 24 Août 1952. (Lettre à notre beau frère)



« Le temps désastreux , une pluie tout ce qu’il à de dégueulasse dans le sens propre du mot puisque nous marchons dans 20cm de la plus belle boue argileuse qu’il puisse exister en Corée !

Fort heureusement , j’ai un abri des plus spacieux , tente de 3m par 6 composé de toiles de tentes , de bâches , d’imperméables , de ponchos , ficelles , fil de fer , piquets , sacs de terre etc… Le plus formidable , c’est que je suis au sec , pas la moindre goutte d’eau ce qui permet entre les heures de repos de coincer les plus belles bulles de ma vie . Par exemple , l’aménagement intérieur est du domaine « frigidaire » (Trou dans le sol) bureau , 3 caisses d’obus de 105 déclouées et réajustées à coup de baïonnette , un lit , un matelas pneumatique et moustiquaire. Je compte même y mettre un poste de radio que je vais acheter à la paie ! »


Ces lettres que tu m'envoies aujourd'hui sont très intéressantes. Il fume des celtiques ! et il fait des projets de vous revoir tous. Il en rêve. C'est beau et triste à la fois car nous savons, nous ce qui va arriver.
A bientôt et en toute amitié.
Robert


(Robert Breuil 24.02.2009)




Sur " Yoke " Août 1952
(Photo que m'a envoyé le Sergent Marcel Grima.

A SUIVRE......
_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
So37
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 332
Localisation: Amboise

MessagePosté le: Mar 5 Déc - 13:41 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

Merci Dominique pour toutes ces informations, qui nous permettent de mieux appréhender un pan d'histoire 
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Ven 8 Déc - 23:39 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

24 Août 1952 le Bataillon au repos à 20 kms des lignes .

Philippe Collemant
dans une lettre à notre Mère:

" Ma chère Maman
Ma lettre d'aujourd'hui aura pour but de te rassurer . Je suis en repos pour un mois à une bonne vingtaine de kilomètres du front. J'ai passé , je puis l'avouer maintenant par des moments très durs et je t'assure qu'il faut une constitution physique des plus solides pour tenir le choc.
Travail ininterrompu , nuits entières de gardes patrouilles , embuscades par tous les temps et à tous les moments.
Mais comme tu peux le voir (Photo ci-dessous) , je m'en suis encore tiré sans la moindre égratignure sauf un peu fatigué et courbaturé.
Je m'excuse du nombre restreint de lettres que je t'ai envoyé , le temps et l'endroit ne me le permettait pas, nous étions (Les Pionniers) en Out post donc seulement reliés avec les premières lignes par radio , à 200 m des chinois......"




Effectivement , sur cette photo Philippe Collemant devant un hélicoptère Bell Model 47 (H13 6 " SIOUX" ) parait bien fatigué.

Stanislas Salisz se rappelait bien de ce camp situé près d'une rivière , ou les pionniers subirent un entraînement de commandos.


" Je me rappelle de cette rivière très large près du camp"
(Stanislas Salisz)


Puis à nouveau le camp de repos de Kapyong.

Robert Breuil , Philippe Collemant et Stanislas Salisz vont y prendre un repos mérité avec leurs camarades.


Hommage aux Médicaux.
Philippe Collemant passera une douzaine de jours à l'infirmerie jusqu'au 10 septembre , pour y soigner une crise de dysenterie , souvenir de son précédent séjour en Indochine (comme Robert Breuil)

11 septembre 1952
" Je suis sorti de l'infirmerie hier après-midi et j'ai été très très bien soigné !
Le commandant médecin est un type épatant qui fait vraiment de son mieux."
(Philippe Collemant)


"Très dur d'en guérir , j'en fut guéri qu'en 1966"
(Robert Breuil)


L'infirmerie du camp de Kapyong
(Photo Rémond Schappacher)

8 Septembre 1952 Cérémonie de décorations au camp de Kapyong.



Les pionniers reçurent l'insigne "rifle of war"

" L'insigne dont parle Philippe est un brevet d'infanterie américain comme il y a chez nous - et chez eux - un brevet de parachutiste que tu dois connaître. Nous avons tous reçu cet insigne mais pour moi , ce fut plus tard en fin de séjour et je ne comprends pas pourquoi Philippe à pu le recevoir en septembre.
Savait-on que les pionniers allaient être sacrifiés ?......."

(Robert Breuil 27.02.2009 )



A SUIVRE....
_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Sam 9 Déc - 23:44 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

18 Septembre 1952 Camp de Kapyong ou le Bataillon se trouve toujours au repos.

Visite de son excellence Monsieur Maurice DEJEAN Ambassadeur de France au Japon


(Photo que m'a donné Stanislas Salisz)
Arrivée du Général FRY commandant la 2ème division U.S. et du Colonel STILLWELL commandant la 23ème.
Un détachement des pionniers rend les honneurs.
Dans les rangs de gauche à droite : Lieutenant Jean Roger chef des pionniers / Sergent Valentini / Stanislas Salisz (avec la thomson) / Pignaud
(Identifications Stanislas Salisz)



Photo que m'a envoyé le Lieutenant-Colonel Jean Roger avec qui je correspondait , le 12 janvier 2009 et avec les noms de tous ses hommes qu'il m'avait indiqué sur une pièce jointe. Stanislas Salisz m'a également confirmé les noms)
Après une lettre à mes Parents , en 1953 , j'ai retrouvé le Lieutenant Roger en 2009 .....soit 56 ans plus tard......
C'est la dernière photo ou mon frère apparait avant la bataille d'Arrow-Head.

Il m'avait écrit sur une carte :

" Je vous remercie infiniment des documents que vous m'avez fait parvenir concernant Philippe Collemant.
Je garderai toujours le souvenir de votre Frère dans mes prières et dans mon coeur."

(Le Lieutenant-Colonel Jean Roger est décédé le 4 janvier 2012. J'ai eut la chance de correspondre par courrier et par téléphone plusieurs fois avec lui.)

20 Septembre 1952 le Bataillon gagne un cantonnement près d'Arrow-Head



Dernière lettre de mon Frère:


" Ma chère Maman , mon cher Papa.
Un mot en vitesse pour vous donner de mes nouvelles . Je suis actuellement à 2 ou 3 kms des lignes et nous attendons le 3 ou le 4 octobre sauf imprévu pour remonter en lignes.
Nous sommes en réserve et constamment prêts à toute heure du jour et de la nuit à un départ rapide....."

C'est ici , pendant cette attente que Philippe Collemant va passer plusieurs heures à discuter avec Robert Breuil.....
.

A SUIVRE.....



_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Dim 10 Déc - 18:12 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

24.11.2008 grâce à Léon Rochotte ancien de l'aviso La Grandière qui connait Robert Breuil , je reçois un appel téléphonique de Robert.
Très émus tous les deux , notre première conversation dura une bonne heure....
Il me raconte une histoire de blason de famille que mon Frère dessinait au camp . Cela se passait juste avant la bataille d'Arrow-head.
En plus de notre contact incroyable , Robert me dit qu'il doit partir les jours suivants pour la Corée ou il doit prononcer un discours à Arrow-Head dans lequel il parle de mon Frère....


Octobre 1952.....

Messages de Robert Breuil au sujet de mon Frère



" Nous retrouvons donc là l'histoire du blason. C'était la première fois de ma vie que je rencontrai un type qui s'occupait du blason de sa famille; t il faut dire que cela sortait de l'ordinaire et j'étais peut-être aussi le premier à être intéressé vraiment par cette histoire parce que j'avais une grande passion pour l'Histoire. D'ailleurs j'ai réalisé la généalogie de ma famille et en ai écrit l'histoire mais sans blason même si j'ai des idées sur la question. Cet intérêt commun car j'ai dit qu'il en parlait avec passion a scellé une amitié entre nous et nous devions nous revoir et il devait me reparler du même sujet. BREF! Nous étions vachement content l'un de l'autre. J'ai su son nom, il apprit le mien et c'est ainsi que je ne l'ai jamais oublié. Nous nous connaissions VRAIMENT.
Sans ce blason il aurait fait partie des centaines de types dont je n'ai jamais connu le nom et pas davantage le destin. J'ai souvent entendu dire qu "Untel" a été tué, sans que je sache de qui il s'agissait.
Je te rappelle que tu dois à ton tour m'écrire un texte sur l'histoire de ce blason car si le fait est resté intact dans mon esprit la conversation avec Philippe est sortie de ma mémoire. Alors j'attends.
Salut pour ce soir et amitiés.
Robert"


(Robert Breuil 23.01.2009)


"Tout ce que j'ai appris de lui en dehors du blason c'est qu'il habitait à Amiens."

(Robert Breuil 07.02.2009)



" Qu'il m'ait parlé de cette histoire de blason dans des termes qui font que je m'en souviens encore même si je n'ai pas retenu le détail de l'affaire mais l'affaire elle-même m'oblige à dire qu'il avait, malgré sa passion, trouvé peu de personnes pour l'écouter. D'un coté il y avait le trop plein et de l'autre la solitude. C'est tragique pour un guerrier.
Pardonne moi d'avoir été aussi long.
Bien à toi mon Cher Dominique et, courage.
Robert"


[size=16](Robert Breuil 20.02.2009)














56 ans après , au retour de son voyage en Corée Robert Breuil apprendra enfin par moi l'histoire du blason de notre famille qui l'obsédais......
Qui aurait dit à l'époque qu'il retrouverait le frère de Philippe..... C'est une belle histoire



Le fameux blason....


Article que Robert avait fait paraître dans le journal "Piton"

A SUIVRE....
_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Lun 11 Déc - 23:29 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

Photos que Robert m'a envoyé à son retour de Corée en 2008



Dans l'avion....


Les chemins de mémoire....
Ici à Putchaetul . Robert est le 1er en partant de la gauche



J'aime bien cette photo...


Robert avec un Général Coréen.


Robert est le 1er en haut à gauche.


Robert et son fils sur les pentes près d'Arrow-Head....


Robert avec des Coréens. Toujours avec son bel appareil photo. Il aimait beaucoup faire des photos......


Robert prononçant son discours à ARROW-HEAD dans lequel il évoqua mon Frère.....
MERCI ROBERT....



Le monument d'ARROW-HEAD.
Ce sont les premières photos de Corée , que j'ai vu grâce à Robert. Elles m'ont fait chaud au coeur.
Une pensée émue pour mon Frère Philippe Collemant mort au champ d'Honneur à Arrow-Head le 06.10.1952.



Article de journal envoyé par Robert.

A SUIVRE....
_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
So37
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 332
Localisation: Amboise

MessagePosté le: Hier à 13:54 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

Merci Dominique, c'est formidable toute cette documentation 
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 906
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Hier à 22:28 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8 Répondre en citant

La bataille d'ARROW-HEAD par Robert BREUIL










2 croquis que j'ai réalisé pour comprendre l'attaque chinoise.





Stanislas SALISZ , François MORANDELLI, Abel ISAULE et Philippe COLLEMANT se trouve sur la position avancée des pionniers.
Ils se battront à 49 contre 1000 ......... et tiendront 59 minutes......

Robert BREUIL se trouve à l'EST sur White Horse avec la 2ème Compagnie du Lieutenant BARRES et les troupes Coréennes du 9ème ROK

Extraits du journal de marche du Bataillon.





Sur les 49 pionniers :

- 21 sont morts dont Philippe COLLEMANT
- 2 sont blessés et prisonniers
- 14 sont blessés dont Stanislas SALISZ et François MORANDELLI
- 12 seulement sont indemnes......

Robert BREUIL ne pourra reprendre ses conversations avec PHILIPPE COLLEMANT mon Frère......

La providence m'a donné la grande joie de connaître Robert BREUIL , Stanislas SALISZ et François MORANDELLI au sein de l'Association des Anciens de Corée.
Comme mes Parents auraient été heureux de les connaître...





" VOUS COMPRENDREZ EN LISANT CELA POURQUOI J'AVAIS TANT D'AFFECTION POUR MES AMIS STANISLAS SALISZ ET ROBERT BREUIL......"

Dominique


A SUIVRE....

_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:25 (2017)    Sujet du message: Robert BREUIL DR8

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> "HOMMAGE AUX ANCIENS DE COREE" Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com