Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953.  French Battalion in the Korean War  Index du Forum

Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War
Forum de l'association "Crèvecoeur", Association "Loi 1901" de reconstitution historique sur Le bataillon Français de l'Onu en Corée.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 A la une: 
L'association CREVECOEUR est désormais labellisée par le Service Historique du Ministère de La Défense,  reconnu pour son authenticité et sa véracité lors de ses reconstitutions historiques, ayant pour thème le Bataillon Français de l'ONU en Corée.
TEXTES DES CITATIONS
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> LE BATAILLON FRANCAIS DE L'ONU EN COREE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
GERONIMO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2016
Messages: 9
Localisation: TARBES

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 18:27 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

Bonjour à tous,
Je recherche les textes des citations du bataillon, ROK, américaines et françaises. Quelqu'un a t il cela sous le coude ?
Merci amitiés

_________________
Le tombeau des morts est le cœur des vivants. Tacite
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 23 Sep - 18:27 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 098
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 18:42 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

Je vais chercher ça dès que je reviendrai chez moi je dois les avoir dans mes bouquins
Revenir en haut
GERONIMO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2016
Messages: 9
Localisation: TARBES

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 19:02 (2016)    Sujet du message: MERCI Répondre en citant

C'est super sympa !!
_________________
Le tombeau des morts est le cœur des vivants. Tacite
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 717
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 22:58 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

Quelques documents :
Bonne réception. Cordialement.
Dominique




_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
GERONIMO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2016
Messages: 9
Localisation: TARBES

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 23:30 (2016)    Sujet du message: remerciements Répondre en citant

Merci beaucoup
Sacrée calligraphie !! ça en jette !!

pas de textes américains ?

merci vous êtes super sympa

LHG
_________________
Le tombeau des morts est le cœur des vivants. Tacite
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 098
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 23:56 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

je vais te trouver ça les 3 citations américaines et les 2 citations sud coréennes
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 098
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 00:00 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

source http://france-coree.pagespro-orange.fr/eurokorvet/france/fr_particip.htm


1ère CITATION PRÉSIDENTIELLE CORÉENNE


 Nous, Syngman Rhee, Président de la République de Corée,
 Conformément à la Constitution de cette République et en vertu des pouvoirs qui nous sont attribués, décernons une Citation au BATAILLON FRANÇAIS DE L'O.N.U. et autorisons tous les Membres de ce Bataillon à porter la Décoration Présidentielle Coréenne
 Nous rendons hommage au Bataillon Français de l'O.N.U. qui a toujours combattu contre les forces ennemies avec un sens profond de ses responsabilités et d'une manière exemplaire, en particulier au cours de la période 30 Janvier 1951 - 6 Octobre 1952 dans les difficiles secteurs montagneux de WONJU, PYONG-CHANG, HONG-CHON, INJE, CRÈVE-CŒUR, TRIANGLE DE FER, T-BONE, ARROW-HEAD.
 À plusieurs reprises, il a brisé l'encerclement ennemi malgré la force de ce dernier, avec un minimum de pertes non seulement parmi ses propres hommes, mais encore parmi les troupes alliées combattant à ses côtés. À l'attaque, il s'est emparé de positions ennemies apparemment imprenables.
 Tout au long de ces durs combats, il a remporté une sèrie de victoires grâce à son moral élevé et dans un esprit de fraternelle solidarité à l'égard de ses alliés.
 Nous saississons cette occasion de rendre hommage à la FRANCE elle-même qui, sous l'uniforme de son courageux Bataillon nous a apporté ses idées, non seulement de Liberté et de Paix, mais aussi d'Humanité
Le BATAILLON FRANÇAIS de l'O.N.U. participe à la Guerre de Corée depuis le 29 Novembre 1950. Rattaché à la 2ème Division d'Infanterie des États-Unis, il a depuis passé la majeure partie de son temps au front. 
Ce Bataillon a toujours participé aux actions les plus difficiles et avec un grand succès, citons par exemple: WONJU, TWIN-TUNNELS, PYONG-CHANG, HONG-CHON, INJE, PUNCH-BOWL, HEART-BREAK, IRON-TRIANGLE, T-BONE, et ARROW-HEAD RIDGE.
 
Citation:
 - Les plus hauts faits de ce Bataillon sont:



 - À CHIPYONG-NI du 30 Janvier au 28 Février 1951, il se distingue en forçant le siège puissamment établi par l'ennemi et sauva ainsi la 187ème AIRBORNE qui était menacée. Il subit peu de dommages mais il infligea à l'ennemi de lourdes pertes qui furent estimées à 2 bataillons chinois et captura un grand nombre de prisonniers. Cet acte de bravoure brisa la résistance ennemie et sauva les unités voisines. Deux citations furent décernées au Bataillon en reconnaissance de cette action, une par le Ministre de la Défense Nationale de la République Française, l'autre par le Commandement de la 8ème Armée U.S. Ordre Général N°86 en date du 20 Février 1951.
 - À PYONG CHANG pendant le mois de Mars, il attaqua par quatre fois, de nuit, la cote 1037 occupée par un ennemi fortement retranché et très bien équipé. Il se heurta à une forte résistance et s'empara finalement de cet objectif après avoir infligé des pertes sérieuses et lourdes à l'ennemi. Merci pour cette mission très difficile et particulièrement dangereuse. Elle permit aux autres unités d'avancer plus rapidement et plus facilement.
 - À HONG CHON il se distingua du 6 au 22 Mai 1951, le long de la rivière SOYANG en accomplissant toutes les missions qui lui furent confiées. Il attaque l'ennemi partout où il se trouvait.
  En reconnaissance de la bravoure dont fit preuve cette Unité pendant ces deux missions, trois citations lui furent décernées : une par le Commandement de la 8ème Armée U.S. Ordre Général N°49 en date du 11 Juillet; les autres par le Ministre de la Défense Nationale de la République Française en date du 4 Juillet 1951, et le Ministre de la Défense des États-Unis Ordre N°72 en date du 9 Août 1951.
 
- À CRÈVECŒUR, du 26 Septembre au 4 Octobre, il attaqua avec succès et occupa la position ennemie située sur la principale ligne de résistance, lui infligeant de sérieuses pertes: 5 compagnies de Chinois tués et 23 prisonniers . Grâce à cette attaque menée avec succès, la ligne de résistance ennemie fut affaiblie et nos positions furent consolidées.
 - Au TRIANGLE DE FER, du 21 Janvier au 6 Février 1952, il participa vaillamment à l'action. Il repoussa l'ennemi qui l'avait attaqué violemment, lui infligeant de très lourdes pertes: 300 tués et 8 prisonniers. S'appuyant sur sa supériorité numérique l'ennemi attaqua plusieurs fois cette Unité mais chaque fois fut repoussé par une manœuvre adroite et se retira avec de lourdes pertes. L'héroïsme dont cette unité fit preuve amena l'ennemi à se constituer prisonnier lors d'une attaque suivante.
 - À T-BONE, du 16 Juillet au 16 Août 1952, chaque fois que l'ennemi attaqua le BATAILLON FRANÇAIS, il fut repoussé avec de lourdes pertes. Ces actions de bravoure permirent à d'autres unités d'occuper BADLY CREST.
 - À ARROW HEAD RIDGE, du 1er au 6 Octobre 1952, deux Régiments Chinois l'attaquent et le harcèlent de tirs puissants. Dans cette bataille sauvage, le BATAILLON FRANÇAIS conserva son importante position, fit 15 prisonniers dont 2 officiers chinois et tua au moins 850 soldats. Le butin qui tomba entre ses mains fut considérable : deux drapeaux chinois, 6 bazookas, 2 mortiers de 50mm, 8 mitrailleuses légères, plus de 100 fusils automatiques et une très grande quantité d'autres fusils.
 
Cette citation donne à chaque Membre du BATAILLON FRANÇAIS de l'O.N.U. qui a servi en CORÉE pendant cette période le droit de porter le ruban de la Citation Présidentielle Coréenne. 
 
Fait par Nous, Syngman Rhee
Président de la République de Corée, Le 15 Novembre 1952


Dernière édition par Cpt.Baptiste le Sam 24 Sep - 00:02 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 098
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 00:01 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

2e CITATION PRÉSIDENTIELLE CORÉENNE
 
 Nous, Syngman Rhee, Président de la République de Corée,
 Conformément à la Constitution de cette République et en vertu des pouvoirs qui nous sont attribués, prenons un profond plaisir à citer
 Les FORCES FRANÇAISES en CORÉE
pour services exceptionnellement méritoires rendus à la République de Corée pendant la période du 29 Novembre 1950 au 25 Juillet 1953
 
Le BATAILLON FRANÇAIS de l'O.N.U. s'est distingué par son exceptionnelle vaillance au combat à ARROW HEAD et à WHITE HORSE RIDGE pendant la période du 3 Octobre au 15 Octobre 1952, se distinguant à nouveau dans les combats du secteur de MAJON NI dans les premiers mois de 1953, puis dans le secteur de CHORWON en Juin et Juillet 1953.
 Lors de l'offensive communiste d'été en 1953, le BATAILLON FRANÇAIS manifesta une intense activité, empêchant par deux fois l'aboutissement d'attaques ennemies et s'accrochant farouchement aux positions vitales qu'il tenait dans le secteur de CHORWON.
 L'inébranlable attachement au devoir, l'excellence dans l'exemple, et l'esprit de corps manifesté envers les Forces de la République de Corée rejaillissent en le plus grand honneur qui soit sur l'ensemble des Forces Combattantes Françaises et des Forces des Nations Unies pour notre combat pour la Liberté du Monde et la Paix.
 Dans le but de renforcer les liens de compréhension mutuelle et d'amitié entre le Peuple de France et le Peuple de la République de Corée, le Bataillon a fait que soit rendu possible l'envoi en FRANCE de quatre jeunes étudiants Coréens.
 Par cette citation, tout Membre des Forces Françaises ayant servi en Corée est en droit de porter le Ruban de la Citation Présidentielle Coréenne.
 Signé: Syngman Rhee. (Traduit de l'anglais LC_R X/97)
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 098
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 00:02 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

HUITIÈME ARMÉE DES ÉTATS-UNIS , Ordre Général N° 86, 20 Février 1951
1ere  DISTINGUISHED UNIT CITATION
 En éxécution de l'Ordre 9396 (Section I, Bulletin N°22 du Département de la Guerre, 1943), annulant et remplaçant l'Ordre N° 9075 (Section III, Bulletin N°11 du Dépt. de la Guerre, 1942), l'Unité ci-dessous est citée en vertu de l'Article 260-15
 au nom du Président des États-Unis d'Amérique
 en témoignage public d'une distinction bien méritée. La citation est rédigée comme suit :
 Le BATAILLON FRANÇAIS des Forces des NATIONS-UNIES en CORÉE a fait preuve d'un héroïsme peu commun en opérations contre des forces armées ennemies dans la région de CHIPYONG-NI , durant la période du 30 Janvier au 2 Février 1951. Se dirigeant vers le Nord dans le cadre du 23rd Regimental Combat Team de la 2nd Infantry Division, avec mission de découvrir et d'attaquer la 42ème Armée Chinoise, dont la position était inconnue, le Bataillon Français, en même temps qu'un Bataillon Américain d'Infanterie, soutenu par de l'artillerie et des chars, a lancé son attaque le 31 Janvier à 9 heures à partir de la zone de rassemblement CHONGSAN - TANGURI, en remontant la vallée de KUNDANG CHON.  
L'attaque a progressé lentement dans un terrain difficile et montagneux jusqu'au moment où le Bataillon Français, situé à la gauche du Groupement, s'est emparé de la cote 453. Cette position clé, non seulement domine toute la région située au Sud, mais surplombe une vallée dirigée vers le Nord et compartimentée par deux crêtes que la voie ferrée traverse d'Est en Ouest par deux tunnels successifs. Cette crête, une fois occupée par les Français, le reste de l'objectif a été pris sans résistance vers 18 heures 15 et le Groupement s'est immédiatement mis en demeure d'occuper et d'organiser ses positions sur les hauteurs entourant la région des tunnels. Une Compagnie du Bataillon Français est restée sur la cote 453 et le reste du Bataillon s'est déployé sur les crêtes plus au Nord formant la moitié Ouest du périmètre.
 À 6 heures 30 du matin, le 1er Février, alors que le Bataillon Américain occupant la moitié Est du périmètre était attaqué depuis une heure, le Bataillon Français s'est trouvé attaqué par le 373ème Régiment d'Infanterie Chinois qui, vers 10 heures 20, avait engagé la totalité de ses éléments et avait atteint le sommet de la cote 453. La Compagnie Française qui occupait cette crête a contre-attaqué à la baïonnette et rejeté l'ennemi. Vers midi, des éléments d'un autre Régiment Chinois avaient réussi à prendre pied sur une hauteur rocailleuse située dans la partie Nord-Ouest du périmètre et d'où ils tiraient à la mitailleuse dans l'intérieur de la position et sur le P.C. du Groupement.. La 3ème Compagnie du Bataillon Français, se déployant le long de la crête, a attaqué cette position sous le couvert d'un tir direct de canons sans recul et de chars, a rejeté l'ennemi et rétabli la position. Une crise s'est produite au début de l'après-midi alors que les 1ère et 3ème compagnies étaient encore l'objet de fortes attaques et que le brouillard couvrant la région pendant toute la matinée interdisait tout appui aérien. C'est cependant à ce moment que le brouillard s'est finalement levé. Il a alors été possible de jeter dans la bataille 24 sorties de chasseurs et de concentrer sur les masses d'assaillant des tirs observés de mortiers et d'artillerie.  
L'ennemi, chancelant devant une telle puissance de feu, s'est replié vers 18 heures au moment précis où un Bataillon de renfort arrivait par le Sud. Le lendemain on trouvait devant les positions 1.300 cadavres chinois effectivement comptés, dont la majorité devant les positions du Bataillon Français.  
Sur un total de 220 pertes éprouvées par le Groupement, 125 étaient supportées par les Compagnies du Bataillon Français. Grâce aux brillants faits d'armes de cette splendide unité française formée de Volontaires et représentant 50% de l'Infanterie du Groupement, la position a pu être tenue et le 373ème Régiment d'Infanterie Chinois a été mis en déroute.  
Il convient d'ajouter au récit de ce combat celui de la résistance non moins héroïque du 3ème Bataillon du 23rd Regimental Combat Team sur l'autre moitié du périmètre où le 374ème Régiment Chinois a été anéanti.
L'ensemble a couté à l'ennemi des pertes évaluées à 3.600 hommes et a mis la 125ème Division Chinoise hors de combat pour un temps, permettant ainsi au 23rd Regimental Combat Team de continuer son avance.
 
L'extraordinaire héroïsme, l'agressivité et l'esprit de corps manifestés par le BATAILLON FRANÇAIS au cours de cette période fait le plus grand honneur aux Armes de la RÉPUBLIQUE FRANÇAISE et des NATIONS-UNIES.
 
Par Ordre du Général de Corps d'Armée RIDGWAY
Le Général de Division Leven C. ALLENChef d'État-Major
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 098
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 00:03 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

2e DISTINGUISHED UNIT CITATION
 
Extrait de l'Ordre Général N° 49 du Département de l'Armée des États-Unis
 le 11 Juillet 1951
 
En éxécution de l'Ordre 9396 (Section I, Bulletin N°22 du Département de la Guerre, 1943), annulant et remplaçant l'Ordre N° 9075 (Section III, Bulletin N°11 du Dépt. de la Guerre, 1942), les Unités suivantes sont citées en vertu de l'Article 260-15
  au nom du Président des États-Unis d'Amérique
en témoignage public d'honneur et de distinction bien méritée. Les citations sont ainsi conçues: 
Le 23ème Groupement Tactique Régimentaire appartenant à la 2ème Division d'Infanterie U.S. et constitué des Unités suivantes:
 
- Le 23ème Régiment d'Infanterie U.S.
.................................. 
- Le BATAILLON FRANÇAIS des NATIONS UNIES
 est cité pour son héroïsme extraordinaire au combat aux environs de CHIPYONG-NI, Corée, pendant la période du 13 au 15 Février 1951. Ces unités formant un Groupement Tactique Régimentaire, étaient disposés en un périmètre défensif autour de CHIPYONG-NI avec la mission dangereuse de tenir cet important centre de communications et d'interdire à l'ennemi l'important réseau routier qui en dépend. Le 13 Février, des hordes de troupes communistes chinoises lancèrent plusieurs attaques déterminées venant de toutes les directions, soutenues par un feu violent de mortiers lourds et d'artillerie. Les feux répétés de notre artillerie, de nos chars et de nos mortiers rejetèrent les assauts furieux jusqu'au matin du 14 Février où l'ennemi réussit à séparer le 23ème Groupement Tactique Régimentaire des unités qui le soutenaient plus au Sud et l'encercla entièrement, rendant tout ravitaillement impossible, sauf par air.  
Devant cette force d'encerclement évaluée à quatre divisions, le périmètre de CHIPYONG-NI devint rapidement un point de défense à tenir ou mourir. Un corps à corps acharné s'engagea le jour du second jour de siège alors qu'il ne restait plus en réserve qu'une seule Compagnie. Les réserves de munitions arrivèrent à épuisement. Cette seule unité restante fut lancée dans l'action le 15 Février et les vagues d'assaut chinoises furent encore refoulées. Le 15 Février le contact radio fut rétabli avec une colonne de secours, et nos chars, brisant l'encerclement, forcèrent l'ennemi à la retraite. 
La résolution farouche, la bravoure et l'ardeur indomptable déployées par le 23ème Groupement Tactique Régimentaire complètement encerclé, la destruction des hordes d'assaut chinoises, permirent aux Forces des Nations Unies de maintenir leur front et de reprendre l'offensive et ce refus ferme et opiniâtre de se laisser déloger par des forces furieuses et supérieures en nombre sont dignes des plus belles traditions de l'Armée des ÉTATS-UNIS et suffisent à couvrir de Gloire tous les Combattants des unités ayant pris part à ce combat historique.
 
Par Ordre du Secrétaire d'État à la Guerre
Signé: J. Lawton COLLINSChef d'État-Major, Armée des États-Unis d'Amérique.
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 098
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 00:03 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

3e DISTINGUISHED UNIT CITATION
 
Extrait de l'Ordre Général N° 72 du Département de l'Armée des États-Unis,
le 9 Août 1951
 En éxécution de l'Ordre 9396 (Section I, Bulletin N°22 du Département de la Guerre, 1943), annulant et remplaçant l'Ordre N° 9075 (Section III, Bulletin N°11 du Dépt. de la Guerre, 1942), les Unités suivantes sont citées en vertu de l'Article 260-15
 au nom du Président des États-Unis d'Amérique
 en témoignage public d'honneur et de distinction bien méritée. Les citations sont ainsi conçues:
 
La 2ème Division d'Infanterie U.S. et les Unités suivantes qui lui sont rattachées:
Le BATAILLON FRANÇAIS des NATIONS UNIES (3ème Citation) 
....................................
  sont citées pour l'héroïsme extraordinaire qu'elles ont montré dans l'accomplissement de leur devoir au cours de l'action livrée contre l'ennemi dans le voisinage d'HONGCHON, Corée, pendant la période du 16 au 22 Mai 1951. Défendant le secteur critique du front de la VIIIe Armée, la 2ème D.I. et les Unités rattachée ont fait face à des Forces estimées à douze Divisions Communistes Chinoises, soit 120.000 hommes. Le 3ème Groupe d'Armée Chinois avait lancé toutes ses forces dans une bataille furieuse contre la 2ème Division d'Infanterie, avec la mission d'anéantir cette Unité dont le flanc droit était complètement à découvert du fait de la percée ennemie à travers les unités voisines des Forces des NATIONS UNIES.
 La pression alla en s'accroissant et chaque nuit des forces ennemies contournaient les défenseurs pour occuper des positions sur leurs arrières. Certaines unités combattantes de la 2ème D.I. lançant des contre-attaques acharnées, réussirent à détruire les incursions ennemies, à se dégager, à se rétablirent sur d'autres positions et arrêtèrent la ruée chinoise.
 Éxécutant des mouvements de retraite soigneusement préparés et étendant son front vers l'Est dans un terrain extrêmement abrupt, la 2ème D.I. a contenu l'ennemi et empêché toutes ses tentatives d'envelopper et de détruire la VIIIe Armée.
 L'attitude héroïque et résolue de la 2ème Division d'Infanterie et des Unités rattachées a fourni aux autres unités de la VIIIe Armée le temps nécessaire pour se regrouper et arrêter la tentative d'enveloppement ennemie. Sans défaillance cette héroïque Unité a montré un superbe courage sur le champ de bataille ainsi que sa valeur et sa discipline, et a employé dans l'accomplissement d'une mission extrêmement difficile et dangereuse, une bravoure, une résolution et un esprit de corps qui la distinguent et la placent au dessus des autres unités qui ont pris part à ces opérations.
 De sa valeur soutenue dans la bataille, de sa résolution, de son extraordinaire héroïsme rejaillit une Gloire impérissable qui se révèle à la hauteur des plus belles traditions de l'Armée des ÉTATS UNIS, des Forces des NATIONS UNIES et de celles des Pays respectifs de tous les vaillants Combattants qui ont pris part à ces opérations.
 
Par Ordre du Secrétaire d'État à la Guerre,
Signé: J. Lawton COLLINSChef d'État-Major, Armée des ÉTATS UNIS d'Amérique.
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 098
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 00:04 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

CITATION À L'ORDRE DE L'ARMÉE
 
Sur la proposition du Secrétaire d'État aux Forces Armées "Guerre",
le Ministre de la Défense Nationale cite à l'Ordre de l'Armée
le Détachement Français de l'Organisation des Nations Unies en CORÉE
 
 Le Bataillon Français, depuis son engagement en CORÉE en Janvier, a représenté avec honneur et fierté les Forces Nationales dans la Première Armée des Nations Unies en Corée et la mystique française de la défense internationale de la Paix.
 À CHIPYONG NI, sous les ordres du Colonel FREEMAN, Commandant le Groupement tactique, et les Chefs de Bataillon LE MIRE, DE BEAUFOND, BARTHÉLÉMY, a, du 3 au 12 février 1951, retardé l'investissement par des reconnaissances incessantes en terrain de haute montagne et des froids rigoureux. Les 13,14, 15 février, encerclé et ravitaillé par parachutages, a repoussé tous les assauts malgré des rafales de neige, a contribué avec les autres Forces des Nations Unies à briser l'offensive générale ennemie après lui avoir infligé des pertes considérables, a été l'objet d'une deuxième citation collective du Commandement des Nations Unies. 
CETTE CITATION COMPORTE L'ATTRIBUTION DE LA CROIX DE GUERRE DES THÉÂTRES D'OPÉRATIONS EXTÉRIEURS AVEC PALME.
  Le Secrétaire d'État aux Forces Armées Guerre: Max LEJEUNE
  Fait à PARIS, le 4 Juillet 1951. Signé: Jules MOC
CITATION À L'ORDRE DE L'ARMÉE
 
 
Sur la proposition du Secrétaire d'État à la Guerre,
le Vice-Président du Conseil,Ministre de la Défense Nationale cite à l'Ordre de l'Armée
le Détachement Français de l'Organisation des Nations Unies en CORÉE
 
Sous les ordres du Commandant DUMONCEL, des Chefs de Bataillon LE MIRE, DE BEAUFOND et BARTHÉLÉMY, le Détachement Français en Corée a participé à la défense de la 2ème Division d'Infanterie Américaine contre 96.000 Chinois et à la contre-attaque victorieuse. Le 17 mai 1951, à CHAUNI, partie constituante du Groupement blindé du Colonel BUBAKER, a, malgré les infiltrations ennemies sur ses arrières, barré une brèche de trois à quatre kilomètre ouverte entre le 23ème Régiment d'Infanterie US et le 38ème Régiment d'Infanterie US. Le 18 mai, s'est retiré à 18 heures, sur ordre, avec tout son matériel lourd, après avoir permis le décrochage de deux Bataillons alliés. Du 19 au 22 mai, en défensive, a maintenu ses positions, donnant au Commandement allié le temps d'amener des renforts et d'établir une nouvelle ligne de défense. Du 26 mai au 5 juin, dans l'attaque de la 2ème D.I. le Bataillon Français de Corée, malgré les pertes, l'épuisement moral et physique, a tenu à marcher jusqu'au bout, ouvrant dans un élan magnifique la route d'INJE, participant ainsi à une victoire décisive baptisée Massacre de Mai et obtenant une 3ème Citation collective en même temps que chacune des unités de la 2ème Division. 
CETTE CITATION COMPORTE L'ATTRIBUTION DE LA CROIX DE GUERRE DES THÉÂTRES D'OPÉRATIONS EXTÉRIEURS AVEC PALME.
 
Le Secrétaire d'État aux Forces Armées Guerre : DE CHEVIGNÉ
Fait à Paris le 26 Octobre 1951. Signé: BIDAULT
DÉCISION N° 39
 Sur la proposition du Secrétaire d'État à la Guerre,
le Vice-Président du Conseil, Ministre de la Défense Nationale cite
à l'Ordre de l'Armée :
la Section de PIONNIERS du Bataillon Français de l'O.N.U.

 
Unité d'Élite du Bataillon Français de l'O.N.U., le plus souvent employés comme Commandos que comme Pionniers. A assuré le déminage, en toutes circonstances, mais non sans pertes. Dernière et souvent seule réserve du Commandant du Bataillon, a rétabli à plusieurs reprises des situations critiques notamment le 1er février 1951 à MUCHON (Twin Tunnels), et le 15 février à CHIPYONG-NI. S'est littéralement sacrifié, le 17 mai au soir, sous le commandement admirable de l'Adjudant FALISE. Débordée à droite et à gauche à la suite de la retraite des Compagnies voisines, s'est cramponnée au terrain, perdant tués, blessés, prisonniers, mais permettant à divers éléments de se regrouper derrière elle autour des chars et d'arrêter définitivement l'avance adverse qui était sur le point de submerger le reste du Bataillon et du Groupement ainsi que deux Bataillons alliés, encore au Nord du Bataillon Français, déjà coupés de lui, et dont la retr aite serait devenue définitivement impossible. 
CETTE CITATION COMPORTE L'ATTRIBUTION DE LA CROIX DE GUERRE DES THÉÂTRES D'OPÉRATIONS EXTÉRIEURS AVEC PALME.
 

Le Secrétaire d'État aux Forces Armées Guerre : DE CHEVIGNÉ
Fait à Paris le 26 Octobre 1951. Signé: BIDAULT
DÉCISION N° 16
Sur la proposition du Secrétaire d'État à la Guerre,
le Ministre de la Défense Nationale et des Forces Armées cite :
à l'Ordre de l'Armée
le Bataillon Français de l'O.N.U. en Corée

Au cours de sa deuxième année dans les rangs des Forces Armées en Corée, le Bataillon Français, sous le commandement du Lieutenant-Colonel BORREIL, s'est de nouveau distingué de Juillet à Octobre dans le secteur de CH'ORWON. défendant un des principaux couloirs de pénétration vers SÉOUL, a brisé à plusieurs reprises les assauts acharnés d'un ennemi très supérieur en nombre. Le 6 Octobre 1952, sur la cote 281 (Arrowhead Ridge) après l'une des préparations d'artillerie et de mortiers les plus massives que l'on ait jamais vues en Corée, à forcé l'ennemi à se retirer; les 7, 8, et 9 octobre, a brisé de nouvelles attaques. Dans le même temps a fait brillamment face aux attaques dirigées entre la cote 281 et la cote 395 (White horse): a infligé des pertes énormes à l'ennemi, lui capturant une grande quantité d'armement et de matériel dont deux étendards. Par sa vaillance, son courage et sa tenacité, a maintenu les plus belles traditions de l'Armée Française.
 
CETTE CITATION COMPORTE L'ATTRIBUTION DE LA CROIX DE GUERRE DES THÉÂTRES D'OPÉRATIONS EXTÉRIEURS AVEC PALME.
Le Secrétaire d'État aux Forces Armées Guerre, Signé: P. DE CHEVIGNÉ
Fait à Paris le 11 Avril 1953. Signé: PLEVEN
EXTRAIT DE LA DÉCISION N° 19 DU 22 Avril 1953
Journal Officiel du 23 Avril 1953
Sur la proposition du Secrétaire d'État à la Guerre,
le Ministre de la Défense Nationale et des Forces Armées
cite à l'Ordre de l'Armée
..................................... 

II - CORÉE
La Section de Pionniers du Bataillon Français de l'O.N.U.
Unité de valeur exceptionnelle. Sous les ordres du Lieutenant ROGER depuis le 31 Janvier 1952, a participé à l'activité du Bataillon plus comme une unité de choc que comme une section de Pionniers du type habituel. S'enfonçant profondèment dans les lignes ennemies, faisant sauter les mines chinoises, déminant et posant de nombreux engins, occupant et organisant puissamment des avant-postes, s'est signalée en maintes occasions notamment le 13 mars 1952, le 22 avril à "Sugar Hill" (région de KUMHWA) et du 25 juillet au 19 août à YOKE et UNCLE.
Sous les ordres du Lieutenant PERRON le 3 octobre 1952 aux avant-postes situés au Nord-Ouest de la cote 281, a pris immédiatement en mains sous un feu massif de l'artillerie ennemie l'organisation de cette nouvelle position: s'est dépensée sans compter pendant trois jours. Le 6 octobre 1952 à la tombée de la nuit, après un tir de préparation d'une densité inconnue jusqu'alors en Corée, a infligé de terribles pertes à l'adversaire. Submergée, a, avec un héroïsme incroyable, continué à combattre jusqu'à l'arme blanche. A perdu 19 morts, 15 blessés, 4 disparus, cependant que plus de 200 cadavres ennemis étaient dénombrés devant la position. A donné un magnifique exemple de l'esprit de sacrifice le plus total.
CETTE CITATION COMPORTE L'ATTRIBUTION DE LA CROIX DE GUERRE DES THÉÂTRES D'OPÉRATIONS EXTÉRIEURS AVEC PALME.
Le Secrétaire d'État aux Forces Armées Guerre, Signé: P. DE CHEVIGNÉ
Fait à Paris le 22 Avril 1953. Signé: PLEVEN
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 098
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 00:06 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

je rappelle la source en gros gras et large : 


http://france-coree.pagespro-orange.fr/eurokorvet/france/fr_particip.htm


ce n'est que du copier collé
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 717
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 08:17 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

Citations Américaines















Citations Coréennes
















_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 098
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 10:30 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS Répondre en citant

super !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:40 (2016)    Sujet du message: TEXTES DES CITATIONS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> LE BATAILLON FRANCAIS DE L'ONU EN COREE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com