Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953.  French Battalion in the Korean War  Index du Forum

Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War
Forum de l'association "Crèvecoeur", Association "Loi 1901" de reconstitution historique sur Le bataillon Français de l'Onu en Corée.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 A la une: 
L'association CREVECOEUR est désormais labellisée par le Service Historique du Ministère de La Défense,  reconnu pour son authenticité et sa véracité lors de ses reconstitutions historiques, ayant pour thème le Bataillon Français de l'ONU en Corée.
Les Forces Thaïlandaises : The "Little Tiger(s)"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> HISTOIRE, BIBLIOGRAPHIE ET REVUE DE PRESSE -> Les Contingents Etrangers des Nations Unies
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

En ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 095
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 18:16 (2016)    Sujet du message: Les Forces Thaïlandaises : The "Little Tiger(s)" Répondre en citant

Les Forces Thaïlandaises ("Little Tigers") 
  

Suite à l'invasion de la Corée du Sud par les forces nord-coréennes, et les deux premières résolutions du conseil de sécurité de l'ONU, le gouvernement thaïlandais propose l'envoi de riz le 30 juin 1950. Devant l'insistance du secrétaire général de l'ONU (une note est envoyée à l'intention du gouvernement thaïlandais le 14 juillet), il est décidé l'envoi de forces armées - "The Royal Thai Expeditionary Forces to Korea" -  commandées par le Général  DISKUL.  

Les forces terrestres  

Initialement, le gouvernement souhaite envoyer une brigade d'infanterie mais se voit contraint, pour des raisons internes, de réduire l'effectif à un bataillon, commandé par le Lt Col ATTANANTNA. Ce bataillon appartient au 21e régiment d'infanterie.  

Partis le 22 octobre 1950, les forces terrestres arrivent en Corée le 7 novembre et partent directement en train pour Taegu, où ils reçoivent trois semaines d'entrainement. Ils sont ensuite rattachés au 187e régiment d'infanterie aéroporté (187th Airborne RCT).  

 

Arrivés pendant le première offensive chinoise, le bataillon thailandais aura pour première mission la défense de la route d'approvisionnement principale de la 8e armée autour de Pyongyang. 
A la suite de l'attaque générale du 24 novembre, bloquée par les forces chinoises, l'ensemble des forces des nations unies opèrent une retraite, à laquelle le bataillon thaïlandais participe, et finit par stationner à Suwon (juste au sud de Séoul)  

Les soldats thaïlandais ont beaucoup souffert du climat hivernal coréen et eurent de nombreux cas d'engelures.  

Le 2 janvier 1951, le bataillon est attaché  à la 29e brigade britannique. Le jour suivant une 
compagnie chinoise infiltre les positions thaïlandaises et seront repoussés après d'âpres combats. Les principales occupations des forces terrestres consisteront en des patrouilles, embuscades, reconnaisances, etc...  les jours suivant ces évènements.  

Le 18 janvier, le bataillon est attaché au 5e régiment de cavalerie de la 1ère Division de Cavalerie. Sa mission est alors de lutter contre les guérillas ennemies, et il l'accomplira jusqu'au 25 mars 1951.  

Le 26 mars, le bataillon est alors attaché au 8e régiment de cavalerie aux alentours de Chunchon, près du réservoir de Hwachon. Avec le 8e régiment, il participe brillamment  à la contre offensive le long de la rivière Bukhan le 9 avril et s'installe en position défensive le soir même. Les forces thaïlandaises firent 22 prisonniers, eurent 1 tué et 11 blessés. Deux soldats furent décorés de la Bronze Star. Le bataillon est ensuite mis au repos aux alentour de Chang-Dong et participera à de nombreux entrainements et sessions de "reconditionnement physique".  

Les avant-postes thaïlandais sont attaqués les 28, 29 avril et les 4, 15 et 16 mai par les forces chinoises. Chaque attaque est repoussée et inflige de lourdes pertes à l'ennemi. Le 20 mai, les forces thaïlandaises attaquent Uijongbu et atteignent finalement Dongdu-cheon le 25 mai, un important point de défense.  

Jusqu'au 18 juin, le bataillon occupe diverses positions défensives et repousse quelques attaques ennemies. Lors d'une reconnaissance le 10 juin, les éléments avancés trouvent une zone où stationne 300 ennemis ainsi que des munitions et du ravitaillement. Une demande d'appui aérien est effectué et détruit ces positions.  

 

Le 18 juin, les forces thaïlandaises sont stationnés au flanc est du 1er corps d'armée US dans la ville de Yeoncheon le long de la rivière Imjin.  Le bataillon fait de nombreuses reconnaissances et infligera de nombreuses pertes à l'ennemi via l'emploi de l'artillerie. Le 16 juillet, les thaïlandais partent en réserve de la 1ère Division de Cavalerie, jusqu'au 31.  

Le 5 aout, le Lieutenant Colonel NUCHANKANJONKUL devient le nouveau commandant du bataillon. 
  

Le 18 aout, une task force thailandaise est organisée et inflige de lourdes pertes à l'ennemi 
sur une zone de rassemblement (90 tués et des dépots de munition détruits). Le bataillon poursuit ses activités de reconnaissance "aggressive" jusqu'au 29 septembre.   

Le 18 octobre, le bataillon thaïlandais est stationné aux alentours du T-Bone. La nuit du 13 novembre, deux compagnies ennemies aidées de blindés attaquent un avant-poste thaïlandais. De furieux combats sont engagés, parfois au corps à corps. Les forces ennemies sont finalement repoussées au lever du jour, au prix de 8 tués et 15 disparu, ainsi que de nombreux blessés dans les rang thaïlandais. Un des tué, le Lieutenant YUPO, est décoré à titre posthume de la Distinguished Service Cross US et Thaïlandaise pour son courage.  

Le 15 décembre, la 1ère Division de Cavalerie est relevée par la 45ème Division d'Infanterie. Les forces thaïlandaises sont alors placés sous le contrôle du 9ème régiment d'infanterie de la 2ème Division d'Infanterie US, le 26 décembre 1951.  

  

Pendant les premiers mois de 1952, les principales missions du bataillon sont la consolidation des lignes de défenses et les reconnaissances. Aux premiers jours du printemps, le nouveau commandant de bataillon arrive, le Lieutenant Colonel POTIKANIT. Le bataillon est mis en réserve pour deux mois et demi en mai.  

Comme toutes les principales forces des nations unies, les  engagements de l'été 1952 sont fait de conquêtes, retraites et reconquêtes de positions. On note une augmentation des bombardement ennemis sur les positions alliées. On note des combats particulièrement aggressifs pour la prise de la colline 275 surnommée "Old Baldy". Le bataillon est mis en réserve le 1er octobre.  

Les forces terrestres thaïlandaises repartent en ligne le 23 octobre, et s'installent sur 4 collines : 234 "Porkchop", 187 "Snook", 347 et 327. Le 27 octobre, une reconnaissance est conduite de nuit et attaque une position ennemie, et réussit à tuer 20 ennemis, détruire 3 positions de mitrailleuse et capturer 3 prisonniers. Le 1er novembre, après une forte préparation d'artillerie, une attaque massive est menée par l'ennemi. Les positions alliées tiennent malgré la pression. L'attaque coûte 50 tués à l'ennemi, 8 tués et 14 blessés parmi les forces thaïlandaises. Le 7 novembre, de nouvelles attaques sont menées sur la colline Porkchop. L'assaut est d'une telle intensité que les chefs de positions avancées décide de demander un tir d'artillerie allié sur le propre zone, puis engagent l'ennemi au corps à corps lors de furieuses contre-attaques. Une troisième attaque est menée les 10 et 11 novembre. Les engagement sont extrêmement violents, et l'on demande des forces de réserve au bataillon (jusqu'aux cuisiniers...). Ces assauts coutêront aux forces thaïlandaises 10 tués, 47 blessés dont 2 officiers et 2 disparus.  

Pour ces actions héroïques à Porkchop, le bataillon gagnera le surnom de "Little Tiger(s)" par le Général VAN FLEET, plusieurs médailles US et ROK, à titre collectif et individuel.  

La fin de l'année 1952 est marquée par d'autres attaques plus sporadiques et d'intensité bien moindre et est relevé par le bataillon éthiopien le 29 décembre.  

Le deux premiers mois de 1953 ne sont pas marqués par des engagements majeurs pour le bataillon thaïlandais. Mais le 1er mars, une puissante attaque précédée de tirs d'artillerie ennemie est repoussée, au prix de 6 tués, 23 blessés et 1 disparu.   

Les forces thaïlandaises occupent la ligne Kansas à partir du 27 avril et subissent régulièrement des attaques chinoises jusqu'à l'armistice le 27 juillet 1953.  

Après la signature de l'armistice, le bataillon thaïlandais occupe plusieurs positions défensives sans incident. Des forces équivalentes à une compagnie resteront jusqu'au 23 juin 1972.  

Pour ses actions, le bataillon thaïlandais reçoit 2 citations présidentielles coréennes et 1 citation présidentielle américaine, sans compter les très nombreuses citations à titre individuelles.  

Durant la période d'engagement 1950-1953, 3650 soldats thaïlandais combattirent sur le sol coréen, 125 furent tués, 959 blessés et  5 disparus .

 

Les forces navales  

Conjointement à l'envoi d'un bataillon d'infanterie, il est initialement envoyé deux frégates et un vaisseau de transport, dirigés par le Commander WATHICHAI. Les navires transportent les forces du 21ème régiment d'infanterie thaïlandaise jusqu'en Corée, et arrivent à Pusan le 7 novembre 1950.  

Les principales missions des navires taïlandais sont le bombardement de soutien ainsi que l'escorte armée de navires des nations unies.  

Le 8 janvier 1951, le HTMS (His Thaï Majesty Ship) Prasae, lors de manœuvres près des côtes est coréennes s'abime sur un récif. Malheureusement, les conditions métérologiques rendent le sauvetages des membres d'équipage très difficile. Ainsi 2 marins meurent et 27 autres sont blessés. Le HTMS Prasae est coulé au terme de ces opérations.  


HTMS PRASAE
  

La deuxième frégate, le HTMS Bangpakong, continue les missions de support. Le bâtiment tire notamment 76 coups le 30 avril 1951 pour neutraliser des batteries d'artillerie ennemie au nord de Wonsan.  


HTMS Banpakong

Devant les très nombreuses missions qu'effectue le HTMS Banpakong, le gouvernement Thaïlandais décide l'achat de deux frégates de combat, les USS Glendale et Gallup qui sont renommés HTMS Prasae II et HTMS Tachin. 

USS Glendale et Gallup / HTMS Prasae II et Tachin


Le navire de transport, le HTMS Sichang, contribue peu aux missions et repart en Thaïlande courant septembre 1951.  
 [color=invalid-color:invalid-color:rgba(0, 0, 0, 0.0)]Ces deux frégates remplacent le HTMS [/color]Bangpakong le 26 décembre 1951. Leurs missions sont identiques à ce dernier. 

 
Les mission se poursuivent jusqu'en janvier 1955. Au total 2485 marins participèrent aux engagements en Corée.  

  

  

Les forces aériennes  

Le 18 juin 1951, trois C-47 sont déployés et attachés au 315th US Air Division, et sont commandés par le Major PUTHIPAN.  

Les principales missions de ces C-47 sont le transport de troupes et matériel, ainsi que l'évacuation d'urgence de soldats blessés, les avions étant équipés pour le transport médical.  

Les trois C-47 poursuivent leurs missions jusqu'au 6 nomvembre 1964, et sont remplacés par un C-123. Les missions de transport thaïlandaise s'arrêtèrent le 26 juillet 1976, après 25 ans sous le commandement des nations unies. 45 aviateurs et personnels de bord participèrent à la guerre de Corée.  

  

Les appuis médicaux  

Un détachement médical, composé de trois services, accompagne dès le départ de Bangkok en 1950 le bataillon d'infanterie. Le Thai Air Force Medical Detachment(TAFMD), le Red Cross Medical Service Detachment(RCMSD) et le Mobile Surgical Hospital Personnel(MSHP) composent ce contingent.  

Le TAFMD a pour mission d'assurer les soins pendant le transport aérien de blessés, ainsi que le rapatriement sanitaire des forces Thaïlandaises.Il y eu 6 rotations, jusqu'en 1954.  

Le RCMSD accompagne  participe aux soins des des soldats thaïlandais et des autres forces en présence sur la ligne de front.  5 à 6 membres sont attachés à l'hopital de Tokyo, 1 à 2 à Fukuoka, et 2 à 3 en Corée.  

66 médecins et infirmières au total participèrent à ces détachements, sur 4 rotations, prenant fin le 13 novembre 1953. Un médecin et une infirmière recevèrent la Medal of Freedom pour leurs services exceptionnels.  

  

Sources :   




  

Fire and Ice : The Korean War, 1950-1953 par Micheal VARHOLA


Dernière édition par Cpt.Baptiste le Mer 31 Aoû - 23:42 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 18:16 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

En ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 095
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 14:06 (2016)    Sujet du message: Les Forces Thaïlandaises : The "Little Tiger(s)" Répondre en citant

en ligne !


si vous avez des photos à partager, n'hésitez pas !
Revenir en haut
HANNIBAL
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 3 666

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 09:07 (2016)    Sujet du message: Les Forces Thaïlandaises : The "Little Tiger(s)" Répondre en citant

Super mon baba, Je met aussi en ligne
Revenir en haut
TAC
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 1 296
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 13:35 (2016)    Sujet du message: Les Forces Thaïlandaises : The "Little Tiger(s)" Répondre en citant

Okay
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

En ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 716
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 23:26 (2016)    Sujet du message: Les Forces Thaïlandaises : The "Little Tiger(s)" Répondre en citant

Superbe.... Okay
Dominique
_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
Soucasse Jacques
Famille de vétérans du Bf/Onu

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2011
Messages: 655
Localisation: Sud de la France

MessagePosté le: Mer 14 Sep - 11:06 (2016)    Sujet du message: Les Forces Thaïlandaises : The "Little Tiger(s)" Répondre en citant

merci pour toutes ces recherches  Okay
_________________
à la mémoire de Robert Soucasse Athos II Corée 1950
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:04 (2016)    Sujet du message: Les Forces Thaïlandaises : The "Little Tiger(s)"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> HISTOIRE, BIBLIOGRAPHIE ET REVUE DE PRESSE -> Les Contingents Etrangers des Nations Unies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com