Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953.  French Battalion in the Korean War  Index du Forum

Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War
Forum de l'association "Crèvecoeur", Association "Loi 1901" de reconstitution historique sur Le bataillon Français de l'Onu en Corée.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 A la une: 
L'association CREVECOEUR est désormais labellisée par le Service Historique du Ministère de La Défense,  reconnu pour son authenticité et sa véracité lors de ses reconstitutions historiques, ayant pour thème le Bataillon Français de l'ONU en Corée.
Les Forces Philippaines : Le PEFTOK (Phillipin Expeditionary Forces To Korea)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> HISTOIRE, BIBLIOGRAPHIE ET REVUE DE PRESSE -> Les Contingents Etrangers des Nations Unies
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 094
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Lun 11 Juil - 23:37 (2016)    Sujet du message: Les Forces Philippaines : Le PEFTOK (Phillipin Expeditionary Forces To Korea) Répondre en citant

Le PEFTOK (Philippin Expeditionary Forces To Korea) 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 
 
                Suite à l’invasion de la Corée du Sud par les forces nordistes le 25 juin 1950, le Conseil de Sécurité de l’ONU crée le United Nation Command (UNC) pour prendre le commandement des forces des Nations Unies pendant le conflit coréen.                  Le 7 août, le président Elpidio QUIRINO demande au sénat si les Philippines doivent envoyer des troupes pour assister les Nations Unies. Le 25 août, le « Philippin Military Aid to the UN Act » est voté puis signé par le président le 7 septembre 1950, et permet l’envoi de troupes en Corée du Sud.           

     
                  


Chaque contingent s’articule autour d’un Battalion Combat Team(BCT) : un BCT comporte 1500 hommes répartis en 3 compagnies d’infanterie, une compagnie de chars (en réalité, ces unités ne percevront ces chars qu’à certains moments particuliers), une compagnie de reconnaissance et une batterie de 105mm Howitzer.
 
                Le 10th Battalion Combat Team(BCT) arrive en Corée du Sud le 19 septembre 1950, étant donc le 3e membre des Nations Unies à avoir déployé des troupes sur le sol coréen. Il est rattaché sous le commandement de la 25e Division d’Infanterie du 28 septembre au 30 octobre, puis avec le 187th Airborne Regimental Combat Team(RCT).
                  

 
                Le 11 novembre 1950, le 10th BCT obtient sa première victoire contre les Nord-Coréens à la bataille de Miudong, déroutant deux bataillons des forces nordistes. Les Philippins, après l’entrée en guerre des forces chinoises le 25 novembre retraitent avec l’ensemble de la VIIIe armée. Le 10th BCT passe sous le commandement de la 1ère Division de Cavalerie du 13 décembre 1950 au 10 janvier 1951. Il est enfin attaché au 65e Regiment d’Infanterie de la 3e Division US  (jusqu’à son départ de Corée)
 
                Le 23 avril 1951 se tient l’une des plus glorieuse bataille du PEFTOK :  l’attaque de la 44e Division d’Infanterie Chinoise contre le 65e Regiment d’Infanterie US conduit à l’isolement du 10th BCT en pointe du dispositif. Malgré cette posture peu avantageuse, les Philippins résistent à l’attaque ennemie (une division contre un bataillon), lors de furieux combats de nuit. Aidé de deux M24 Chaffee, plusieurs contre-attaques sont menées avec succès, à la plus grande surprise de l’adversaire.
               

                Cette victoire permet le repli de la 3e Division d’Infanterie US sans encombre. Le 10th BCT est également engagé le 24 avril dans une mission de contre-attaque associée à une unité motorisée de chars britanniques pour libérer le bataillon du Gloucestershire (la mission échoue).
                Au total, la bataille de Yuldong coûte au 10th BCT 10 tués, 26 blessés et 14 disparus (plus 5 tués lors de la contre attaque pour le bataillon du Gloucestershire).
Le bataillon philippin est encore engagé en Juin 1951 sur la rivière Taejo et compte 65 ennemis tués et la sécurisation  du réservoir de Chorwon.
 
                Le 20th BCT arrive le 6 septembre 1951 et relève le 10th BCT qui quittera finalement la Corée du Sud le 27 septembre.
 
                Surnommé « The Fighting Tenth », le 10th BCT compte au total 63 tué, 145 blessés et 58 disparus, pendant les 13 mois d’engagement. Le Général SOULE, commandant la 3e Division d’Infanterie, cite les philippins comme étant « la meilleure unité alliée de la division ».
 
 


                Pendant la durée de son engagement, le 20th BCT participe à l’offensive d’automne et pénètre les lignes ennemies au nord de Pyongyang. Les Philippins prennent également part aux combats du « Triangle de Fer » et vont repousser plusieurs attaques de chars ennemis.

Plusieurs attaques se déroulent au corps à corps. Le principal engagement est la bataille de la colline Eerie (Hill Eerie), point  d’observation stratégique. L’une des contre-attaque est menée par le Lieutenant Fidel RAMOS, qui deviendra Président des Philippines de 1992 à 1998.

                Le 20th BCT est attaché à la 3e Division d’Infanterie de son arrivée en Corée au 11 avril 1952, puis à la 45e Division d’Infanterie jusqu’au 10 juin 1952, date de son départ de Corée du Sud.
                Le conflit coûte au 20th BCT 13 tués, 100 blessés et 1 disparu.
 


                Arrivé le 10 juin, le 19th BCT s’engage rapidement dans le combat, lors de la défense de la colline 191 et de la colline Eerie du 21 au 25 juin 1952 marqué par de fortes préparations d’artilleries suivies des « habituelles » assauts massifs chinois, avec souvent des batailles au corps à corps. Le drapeau Philippin est planté sur la colline 191 à l’issue des combats.
Ce bataillon est attaché à la 45e Division d’Infanterie tout au long de son engagement.

                Le 19th BCT ne connaitra pas d’autre engagement majeur et sera relevé le 26 mars 1953 par le 14th BCT.
                Il sera décoré de la Korean Presidential Citation Unit et d’une citation à l’ordre du Xe Corps.
 
                  

                Le 14th BCT débarque le 26 mars 1953 et monte en ligne le 15 mai. La mission confiée est de défendre et interdire la progression des chinois sur le secteur de la célère bataille de Crèvecoeur.
                Le Première Classe Aquilino AGUSTIN reçoit la Silver Star pour avoir échappé à ses deux ravisseurs chinois en ayant fait exploser à très courte distance deux grenades. AGUSTIN s’en sortira avec sa veste pare-éclat et son casque criblés de shrapnels.
                Les Philippins gagneront la bataille de « Christmas Hill » le 15 juin 1953.
                Les hommes du 14th BCT font de nombreuses sorties des lignes de positions et subissent plusieurs barrages d’artillerie.
                Ils sont retirés du front le 14 juillet. Après l’armistice, le 27 juillet, le 14th BCT participera à la reconstruction de villages sud-coréens
               

 
                Le 14th BCT fut décoré de la Korean Presidential Unit Citation. Le bataillon est relevé par le 2nd BCT en mars 1954
 
                  

                Le 2nd BCT a pour principale mission de patrouiller sur la zone démilitarisée (DMZ), ainsi que la reconstruction de routes et villages sud-coréens.
 
Au total, les 5 contingents Philippins engageront 7420 hommes et perdront 112 tués, 313 blessés et 16 disparus. 61 prisonniers seront libérés après l’armistice.
De très nombreuses citations individuelles et collectives seront gagnées.
 


Sources :
[1]« Philippine Expeditionary Forces to Korea ». Wikipedia, the Free Encyclopedia, 4 juillet 2016. https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Philippine_Expeditionary_Forces_….
« The Philippine Expeditionary Force to Korea (PEFTOK): 1950-1955 ». Consulté le 11 juillet 2016. http://peftok.blogspot.com/.
Fire and Ice The Korean War 1950-1953, Micheal VARHOLA






 Je vous conseille très vivement si vous êtes intéressés de lire la 2e source sur blogspot c'est une véritable mine d'information. 
                


Dernière édition par Cpt.Baptiste le Lun 29 Aoû - 23:35 (2016); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Juil - 23:37 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
HANNIBAL
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 3 661

MessagePosté le: Lun 11 Juil - 23:45 (2016)    Sujet du message: Les Forces Philippaines : Le PEFTOK (Phillipin Expeditionary Forces To Korea) Répondre en citant

Merci mon Baba, tout comme le batallion de Coree, trop méconnu 
Revenir en haut
Cpt.Baptiste
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1 094
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Lun 11 Juil - 23:48 (2016)    Sujet du message: Les Forces Philippaines : Le PEFTOK (Phillipin Expeditionary Forces To Korea) Répondre en citant

et ce n'est qu'un début, chaque contingent aura le droit à son explicatif !
Revenir en haut
TAC
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 1 293
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Mar 12 Juil - 18:43 (2016)    Sujet du message: Les Forces Philippaines : Le PEFTOK (Phillipin Expeditionary Forces To Korea) Répondre en citant

Merci c'est super beau boulot  Okay
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 709
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Mar 12 Juil - 22:19 (2016)    Sujet du message: Les Forces Philippaines : Le PEFTOK (Phillipin Expeditionary Forces To Korea) Répondre en citant

Merci pour ce travail.... Okay
Dominique
_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:32 (2016)    Sujet du message: Les Forces Philippaines : Le PEFTOK (Phillipin Expeditionary Forces To Korea)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> HISTOIRE, BIBLIOGRAPHIE ET REVUE DE PRESSE -> Les Contingents Etrangers des Nations Unies Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com