Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953.  French Battalion in the Korean War  Index du Forum

Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War
Forum de l'association "Crèvecoeur", Association "Loi 1901" de reconstitution historique sur Le bataillon Français de l'Onu en Corée.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 A la une: 
L'association CREVECOEUR est désormais labellisée par le Service Historique du Ministère de La Défense,  reconnu pour son authenticité et sa véracité lors de ses reconstitutions historiques, ayant pour thème le Bataillon Français de l'ONU en Corée.
La 2éme Division américaine dans le conflit coréen

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> LE BATAILLON FRANCAIS DE L'ONU EN COREE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
la batte
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2008
Messages: 1 360
Localisation: Pierreville

MessagePosté le: Dim 13 Juil - 17:14 (2014)    Sujet du message: La 2éme Division américaine dans le conflit coréen Répondre en citant

Lorsque débute les hostilités entre les deux Corée, au cours de l'été 1950, la 24ème Division d'infanterie, stationnée au Japon, est la première unité américaine à intervenir dans le conflit. La 2ème Division d'infanterie est rapidement mise en état d'alerte et ne tarde pas à la suivre
Le 8 juillet 1950 le général Keisser commandant la 2éme division, alors stationnée à Fort-Lewis (Etat de Washington) aux États-Unis reçoit l’ordre de faire mouvement sur l’Extrême-Orient. La Division, pour compléter ses effectifs du temps de guerre recrute 5000 hommes, 10% sont des vétérans de la seconde guerre mondial
Elle est transférée au Commandement américain d'Extrême-Orient (Far East Command) et débarque dans le port de Pusan le 23 juillet 1950.

Le 24 août 1950, elle relève la 24ème Division le long de la rivière Naktong, sur un front large de 65km. Dans la nuit du 31 août au 1er septembre 1950, à 21h30, trois divisions nord-coréennes donnent l'assaut à ses positions, afin de couper la route Pusan-Taegu sur ses arrières. Au cours de la bataille qui suit, qui dure seize jours, les Nord-Coréens percent le front américains et avance de 8km. Mais la 2éme DI repousse finalement les troupes communistes et leur infligent de lourdes pertes.

Peu de temps plus tard, la 2ème Division d'infanterie est la première unité de la 8ème Armée, commandée par le lieutenent-général Walton Walker, à lancer la contre-offensive générale américaine et à sortir du périmètre de Pusan. Elle constitue le fer de lance de la 8ème Armée et progresse au nord vers la frontière chinoise et le fleuve Yalu.

Le 15 septembre 1950, les troupes américaines du général Douglas MacArthur, qui commande l’ensemble de forces alliées des Nations-Unies dans la péninsule coréenne, effectue un débarquement à Inchon, derrière les lignes ennemies. Les forces nord-coréennes, prises en tenaille entre les deux attaques, doivent subitement battre en retraite et refluent en désordre vers le 38ème Parallèle, qui marque la frontière entre les deux Corée.

La 2ème Division d'infanterie franchit ce 38ème Parallèle le 30 septembre 1950. Le 9 octobre suivant, les troupes des Nations-Unies ont envahit la Corée du Nord et pourchassé l'armée nord-coréenne en complète débandade jusqu'à la frontière chinoise, et même à certain endroit l'ont franchit et se trouve en territoire chinois. C'est le cas de l'Indian Head, qui a établit une tête de pont sur la rive opposée de la Yalu, profonde d'une quinzaine de kilomètres.

Mais dans la nuit du 25 au 26 novembre 1950, la République de Chine Populaire entre officiellement dans le conflit coréen: un demi-million d'hommes attaquent les positions avancées américaines par surprise, et c'est maintenant le tour des troupes alliées de refluer en désordre, vers le sud. Au cours de cette retraite précipitée, durant la bataille de la rivière Chong-Chon, l'Indian Head protège le flanc droit exposé de la 8ème Armée.
Les combats d'arrière-garde de la 8ème Armée autour de Kunu-ri coûtent à la division presque un tiers de ses effectifs. Les pertes sont particulièrement élevées au sein du 23ème Régiment d'infanterie, qui intègre les Bataillons Français et Néerlandais, et du 2ème Régiment de génie de combat, qui perd la totalité de son matériel.

Le 28 décembre 1950, les troupes américaines repassent le 38ème Parallèle. Le 4 janvier 1951, Séoul, la capitale sud-coréenne, tombe de nouveau, cette fois aux mains des Chinois. Mais leur offensive d'hiver s'ésouffle, et bientôt, la 2ème Division d'infanterie stoppe la progression ennemie au cours des sanglantes batailles de Chipyong-ni et de Wonju (13-15 février 1951). Au cours de ces actions, le Bataillon français du commandant Raoul Magrin-Vernerey dit Monclar, incorporé au 23ème Régiment, se distingue particulièrement.





Début mars 1951, débute la contre-offensive générale alliée. Le 15 mars, Séoul est reprise, et le 38ème Parallèle franchit le 21 mars 1951. MacArthur, partisan d'une guerre totale avec la Chine communiste, est démis de ses fonctions par le président Harry Truman.

A l'initiative de l'Union Soviétique, s'ouvrent des pourparlers de paix entre d'une part la Corée du Sud et les Etats-Unis, et d'autre part la Corée du Nord et la Chine communistes. Le lieutenant-général Mathhew B. Ridgeway, qui commande maintenant la 8ème Armée, reçoit l'ordre de ne plus lancer d'offensive, et bientôt le front se stabilise. Débute une guerre de positions jusqu'à l'arrêt des hostilités.

En avril et en mai 1951, la 2ème Division d'infanterie, avec d'autres unités alliées et de l'armée sud-coréenne (ROK), brise l'offensive de printemps des Chinois. Pour ses actions durant cette période, elle se vera décernée une citation présidentielle (Presidential Unit Citation). Suivent des périodes de combat alternées avec des périodes de repos. La 2éme DI participent aux sanglantes batailles de Bloody Ridge (Crête Sanglante), du 18 août au 5 septembre 1951, puis de Heartbreak Ridge (Colline des Coeurs Brisés), du 13 septembre au 15 octobre 1951.

Les pourparlers de paix, qui buttaient sur la question des prisonniers de guerre, reprennent au printemps 1953. En mars, les Chinois acceptent enfin les conditions de cessez-le-feu. Néanmoins, les échanges de tir et les escarmouches se poursuivront sur la ligne de front jusqu'en juillet 1953.

Le 20 août 1954, quatre ans après son arrivée en Corée, la 2ème Division d'infanterie regagne les États-Unis et reprend ses quartiers à Fort Lewis, dans l'Etat de Washington.


Pertes enregistrées au cours de ce conflit (1950-1953): 7094 tués au combat (KIA), 16575 blessés (WIA) et 338 morts de leurs blessures (DoW).


Il y a eu parmi les hommes de la division 18 Médaille d'Honneur (Medal of Honor) :


- 9ème Régiment d'infanterie: Loren R. Kaufman (4 et 5 septembre 1950), Edward C. Krzyzowski (31 août, 1er, 2 et 3 septembre 1950), Joseph R. Ouellette (31 août, 1er, 2 et 3 septembre 1950), David M. Smith (1er septembre 1950), Luther H. Story (1er septembre 1950) et Travis E. Watkins (31 août, 1er, 2 et 3 septembre 1950).

- 23ème Régiment d'infanterie: Junior D. Edwards (2 janvier 1951), Hubert L. Lee (1er février 1951), Herbert K. Pililaau (17 septembre 1951), John A. Pittman (26 novembre 1950) et William S. Sitman (14 février 1951).

- 38ème Régiment d'infanterie: Tony K. Burris (8 et 9 octobre 1950), Frederick F. Henry (1er septembre 1950), Charles R. Long (12 février 1951), Ronald E. Rosser (12 janvier 1952).

- 15ème Bataillon d'artillerie de campagne: Lee R. Hartell (27 août 1951).

- 2ème Compagnie de reconnaissance: Charles W. Turner (1er septembre 1950).

- Compagnie A, 72ème Bataillon de chars: MSG Ernest R. Kouma (1er septembre 1950).


La division sera commandé par 4 « chefs » différent au court du conflit :


  • Major Général Clark L. Ruffner (Janvier 1951 - Août 1951).

- Brigadier Général Thomas F. Deshazo (Août - September 1951).
- Major Général Robert N. Young (Septembre 1951 - Mai 1952).
- Major Général James C. Fry (Mai 1952 - Mai 1953).
[*]

[*]Puis sa sera le retour aux Etats-Unis et de nouveaux un retour en Corée du Sud (1954-2001).
[*]En été 1954, la 2ème Division d'infanterie regagne Fort Lewis, dans l’État de Washington, où elle restera pendant deux ans, avant d'être transférée en Alaska, en août 1956.
[*]
Le 8 novembre 1957, la division doit être prochainement désactivée. Cependant, quelques mois plus tard, au printemps 1958, le Département de l'Armée (Department of the Army) informe qu'elle sera réorganisée à Fort Benning en Géorgie, avec du personnel et de l'équipement de la 10ème Division d'infanterie de retour d'Allemagne. Elle restera casernée à Fort Benning de 1958 à 1965, date à laquelle elle est assignée dans la tâche de division d'instruction et de formation. Pour accroître son niveau de préparation et son efficacité au combat, en mars 1962, elle est désignée en tant qu'unité du Stretegic Army Corps (STRAC). La division subit dès lors une série d'entraînements intensifs à ces nouvelles tactiques.

En vue de la formation de la nouvelle 1ère Division de cavalerie [Aéromobile] à Fort Benning en 1965, la 2ème Division d'infanterie se voit attribuer le personnel et l'équipement de la 1ère Division de cavalerie existante, stationnée en Corée du Sud.

l'Indian Head retourne donc dans la péninsule coréenne en juillet 1965, onze ans après l'avoir quitté. Les forces nord-coréennes sont alors impliquées dans une nombre croissant d'incursions dans la Zone Démilitarisée (DMZ), le long du 38ème Parallèle, et d'incidents de frontières. Sa mission est d'y mettre un terme.

Le 2 novembre 1966, plusieurs soldats américains du 1er Bataillon du 23ème Régiment d'infanterie sont tués dans une embuscade tendue par les Nord-Coréens. en 1967, les incursions nord-coréennes s'accroissent encore, et 16 soldats perdent la vie durant cette année. En 1968, les Nord-Coréens poursuivent leurs provocations et en 1969, 4 soldats américains du 3ème Bataillon du 23ème Régiment sont encore tués.

Le 18 août 1976, pendant une mission d'élagage et de déboisement d'arbres dans la DMZ, deux officiers de la Force de Sécurité commune (JSA) américano-sud-coréenne sont assassinés par des soldats nord-coréens. Trois jours plus tard, en riposte, les États-Unis lancent l'opération Paul Bunyan. Cet épisode est connu sous l'appellation de "Axe Murder Incident".




Je propose de continué ce poste avec une phototheque de la 2éme DI durant le conflit Coréen
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 13 Juil - 17:14 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
la batte
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2008
Messages: 1 360
Localisation: Pierreville

MessagePosté le: Dim 13 Juil - 17:24 (2014)    Sujet du message: La 2éme Division américaine dans le conflit coréen Répondre en citant

























Revenir en haut
HANNIBAL
GROUPE CREVECOEUR

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2007
Messages: 3 668

MessagePosté le: Dim 13 Juil - 18:07 (2014)    Sujet du message: La 2éme Division américaine dans le conflit coréen Répondre en citant

Super sympa ca mon Aurel...
Je vais avoir quelques photos qui traînent, faut que je remette la main dessus, et les poster
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:43 (2016)    Sujet du message: La 2éme Division américaine dans le conflit coréen

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> LE BATAILLON FRANCAIS DE L'ONU EN COREE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com