Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953.  French Battalion in the Korean War  Index du Forum

Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War
Forum de l'association "Crèvecoeur", Association "Loi 1901" de reconstitution historique sur Le bataillon Français de l'Onu en Corée.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 A la une: 
L'association CREVECOEUR est désormais labellisée par le Service Historique du Ministère de La Défense,  reconnu pour son authenticité et sa véracité lors de ses reconstitutions historiques, ayant pour thème le Bataillon Français de l'ONU en Corée.
RÉCITS D'UN HOMME DE GUERRE de Michel Delcayre.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> HISTOIRE, BIBLIOGRAPHIE ET REVUE DE PRESSE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
philippe delcayre
Famille de vétérans du Bf/Onu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: dreux

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 11:46 (2013)    Sujet du message: RÉCITS D'UN HOMME DE GUERRE de Michel Delcayre. Répondre en citant

http://bf.onu.en.coree.xooit.com/image/95/3/b/3/couv-aout-1-41%5B/font
a18b8.jpg.htm]


Dernière édition par philippe delcayre le Mar 22 Oct - 12:42 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Oct - 11:46 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
philippe delcayre
Famille de vétérans du Bf/Onu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: dreux

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 11:56 (2013)    Sujet du message: RÉCITS D'UN HOMME DE GUERRE de Michel Delcayre. Répondre en citant

http://youtu.be/A-4e4EIwfiE
Revenir en haut
philippe delcayre
Famille de vétérans du Bf/Onu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: dreux

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 12:08 (2013)    Sujet du message: Extrait de Récits d'un homme de guerre en Corée Répondre en citant

La 8e armée américaine nous envoya à taegu (Sud de la Corée) pour y subir un entraînement et acclimatation avec les «ricains». Sur place,le bataillon fut entraîné aux opérations de nuit, aux patrouilles, on se familiarisa avec les armes américaines. L’idée d’en découdre nous sublimait.
Nous avons repris le bateau pour débarquer au port de Pusan le 9 mars 1953. J’ai fêté mes 22 ans sur un navire de guerre américain.
Nous prîmes le train, direction Séoul. notre bataillon était en ligne depuis quelque trois semaines. il faisait entre – 25° c et – 30°c. Les hivers sont froids et les étés sont chauds.
La guerre de mouvement était terminée. nous étions en position dans des tranchées humides et froides, décor de tout mon séjour en Corée. Après deux ou trois semaines en première ligne, où il fallait casser la glace pour se laver la figure en négligeant un peu le reste, on descendait en deuxième ligne,où on pouvait enfin prendre une douche, décompresser en jouant un peu au volley-ball… Au bout de trois mois, nous sommes allés relever une unité anglaise, qui jusqu’ alors n’avait pas eu de problèmes avec les nord-coréens et les chinois. Sans doute parce que les Anglais ont été les premiers à reconnaître la chine de Mao. notre mission comportait des patrouilles en profondeur, 3 à 5 km, des contacts avec les chinois, pour “aérer”, en jargon militaire. J’ai obtenu une citation au cours de ces opérations. Le 17 juillet 1953, tombés dans une embuscade, sous un violent tir de mortiers ennemi, nous avons été obligés de nous replier avec un tué et trois blessés, au cours de cette opération de nuit, ce qui ne facilitait rien. Les Américains avaient quadrillé le secteur, et aussitôt qu’on avait un accrochage, c’était un déluge d’artillerie américaine. mais cette nuit-là nous étions sortis de notre carré sur la carte, et les Américains nous ont balancé quelques obus sur le coin de la figure, un peu de notre faute, un peu la faute à la nuit.
Revenir en haut
philippe delcayre
Famille de vétérans du Bf/Onu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: dreux

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 12:34 (2013)    Sujet du message: « Récits d’un homme de guerre » Indochine, Corée, Algérie, Répondre en citant



Dernière édition par philippe delcayre le Mar 22 Oct - 12:40 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
philippe delcayre
Famille de vétérans du Bf/Onu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: dreux

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 12:36 (2013)    Sujet du message: RÉCITS D'UN HOMME DE GUERRE de Michel Delcayre. Répondre en citant

Revenir en haut
philippe delcayre
Famille de vétérans du Bf/Onu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: dreux

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 12:48 (2013)    Sujet du message: RÉCITS D'UN HOMME DE GUERRE de Michel Delcayre. Répondre en citant

https://www.facebook.com/pages/R%C3%A9cits-dun-homme-de-guerre/138563845500…
Revenir en haut
philippe delcayre
Famille de vétérans du Bf/Onu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: dreux

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 12:50 (2013)    Sujet du message: RÉCITS D'UN HOMME DE GUERRE de Michel Delcayre. Répondre en citant

Revenir en haut
philippe delcayre
Famille de vétérans du Bf/Onu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: dreux

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 14:21 (2013)    Sujet du message: RÉCITS D'UN HOMME DE GUERRE de Michel Delcayre. Extraits : Répondre en citant

Extrait n°1
J’aime le métier des armes. J’aime l’odeur de la poudre, et entendre le fracas des armes, des batailles. Je suis un homme de guerre. J’aime l’ordre comme le désordre. J’aime l’aventure. Dans l’empire romain, j’aurais été un centurion ou même un gladiateur. Avec Napoléon, un grognard de la Grande Armée. En 14-18, un poilu. En 1940, j’ai vu les soldats allemands, dont j’admirais l’allure martiale, leurs chants et leur discipline, dans l’uniforme vert-de-gris. Plus âgé, j’aurais probablement rejoint les volontaires français sur le front de l’Est, en Russie, à moins que je ne sois parti combattre l’occupant, dans un maquis de la Résistance. Je suis parti à dix-huit ans pour l’Extrême-Orient, et en dix-sept ans de guerre, j’ai combattu en Asie, avec deux séjours en Indochine, en Corée, dans les commandos de chasse en Algérie, et puis dans les rangs de l’OAS. Après l’Algérie, je suis allé en Afrique noire pour un séjour de trente mois. Au Cameroun, aux côtés des forces camerounaises, contre les Bamilékés.
 
Extrait n°2   en Indochine
Un coup de fusil : tout le monde se levait. Un quart d’heure, rien, une demi-heure, rien… et hop, encore un coup de fusil ! On saluait  « Taco » les balles qui passaient au-dessus de nous. La nuit s’écoulait ainsi, et puis au jour les Viêts retournaient chez eux.
 
Extrait n°3   en Indochine
Et puis un beau matin, au bout de deux mois, un sergent local, un des rares qui parlaient bien français, me présente sa fille de dix-sept ans. « Taï ? Chef, c’est pour toi. » Taï, c’est caporal. Je ne l’étais pas encore, mais bon… Alors, voilà, je me retrouve avec une femme de dix-sept ans !
 
Extrait n°4  en Corée
Il faisait entre -25°C et -30°C... La guerre de mouvement était terminée. En position dans des tranchées humides et froides trois semaines en première ligne, il fallait casser la glace pour se laver la figure.
 
 
Extrait n°5  au Maroc
C’est alors que j’ai été décoré de la Médaille Militaire, le 16 juillet 1955, pour « faits exceptionnels en Extrême-Orient», Autrement dit au feu. D’après moi, c’est la plus belle de toutes les décorations. On ne peut pas dire qu’elle fut bradée, contrairement à d’autres. Puis je me retrouve à Agadir. Quelques semaines plus tard nous partirons sur Foum el Hassan. En sécurisation du secteur. Nous traverserons le moyen-Atlas pour chasser les fellouzes.
 
Extrait n°6  au Cameroun
Ce breuvage les mettait  dans un état de folie pure. La mort ils ne l’envisageaient pas. Armés de sagaie et de coupe-coupe, ils partaient par centaine au baroud. Ces grappes humaines venaient tomber sous les balles de nos AA52...
 
Extrait n°7 en Algérie
 « A Michel. L’homme qui a traversé les conflits, L’homme qui a combattu avec ses frères. Que ces témoignages révèlent aux hommes .Ce qu’était l’histoire oubliée de ces harkis. Ces hommes abandonnés mais sauvés par des hommes comme Michel. La population française ne connait pas l’histoire des harkis ».
Jacques ALIM, fils de harki ; Président national d’AJIR.
    
                                                                          L’idée du livre appartient à Eric JARQUE  
Ex membre du GIGN. 
 Il me le rappelait  « Michel tu devrais écrire un livre sur tout ce que tu as fait et vécu ». Mes Amis Gendarmes de l’Escadron 43/3 de Dreux furent aussi les pionniers dans l’idée du livre. Je leur en suis reconnaissant faisant preuve de patience en Amitié.  
Revenir en haut
COLLEMANT Dominique
Membre d'honneur

En ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1 716
Localisation: Seine-Maritime

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 23:17 (2013)    Sujet du message: RÉCITS D'UN HOMME DE GUERRE de Michel Delcayre. Répondre en citant

Ces belles photos ont été prises au camp d'Auvours le 06.09.2012 ou j'étais également.
Merci à toi pour ces envois .
Cordialement
_________________
Frère de Philippe Collemant pionnier d'assaut au BF/ONU mort au champ d'honneur à ARROW-HEAD (Corée) le 06.10.1952
Revenir en haut
philippe delcayre
Famille de vétérans du Bf/Onu

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: dreux

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 23:56 (2013)    Sujet du message: RÉCITS D'UN HOMME DE GUERRE de Michel Delcayre. Répondre en citant

Bonsoir monsieur,
C'est un honneur de poster sur ce site . je marche au coté de mon père cet extraordinaire combattant sans concession.
Comme vous le savez le 2ème rima  symbolise pour lui l'attachement aux troupes de Marine où il fut chef de section LRAC à auvours et à Chanzy et à la garde au drapeau. 
La Corée pour lui c'est 3 citations sur 5 au totale. Une médaille militaire à 24 ans.
Ces photos ont été prises cette année.
Cordialement.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:06 (2016)    Sujet du message: RÉCITS D'UN HOMME DE GUERRE de Michel Delcayre.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> HISTOIRE, BIBLIOGRAPHIE ET REVUE DE PRESSE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com