Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953.  French Battalion in the Korean War  Index du Forum

Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War
Forum de l'association "Crèvecoeur", Association "Loi 1901" de reconstitution historique sur Le bataillon Français de l'Onu en Corée.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 A la une: 
L'association CREVECOEUR est désormais labellisée par le Service Historique du Ministère de La Défense,  reconnu pour son authenticité et sa véracité lors de ses reconstitutions historiques, ayant pour thème le Bataillon Français de l'ONU en Corée.
des heros oublies

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> LE BATAILLON FRANCAIS DE L'ONU EN COREE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
avator


Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2011
Messages: 10

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 15:01 (2011)    Sujet du message: des heros oublies Répondre en citant

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Wingdings; panose-1:5 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:2; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 268435456 0 0 -2147483648 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} h1 {mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; mso-outline-level:1; font-size:24.0pt; font-family:"Times New Roman"; font-weight:bold;} h2 {mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; mso-outline-level:2; font-size:18.0pt; font-family:"Times New Roman"; font-weight:bold;} h3 {mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; mso-outline-level:3; font-size:13.5pt; font-family:"Times New Roman"; font-weight:bold;} a:link, span.MsoHyperlink {color:blue; text-decoration:underline; text-underline:single;} a:visited, span.MsoHyperlinkFollowed {color:purple; text-decoration:underline; text-underline:single;} p {mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} p.infoarticle, li.infoarticle, div.infoarticle {mso-style-name:info_article; mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} /* List Definitions */ @list l0 {mso-list-id:726993963; mso-list-template-ids:1542331652;} @list l0:level1 {mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; font-family:Symbol;} ol {margin-bottom:0cm;} ul {margin-bottom:0cm;} --> Les chroniqueurs du Point
RSS Les chroniqueurs du Point

Défense ouverte Jean Guisnel

À la mémoire des soldats français tués durant la guerre de Corée
Le Point.fr - Publié le 20/12/2010 à 19:41
En moins de trois ans, 267 militaires sont morts au sein du bataillon français engagé dans ce conflit entre 1950 et
 
 
 
if ($('#id_sans_version_article_courant').length != 0) { var id_article_a_masquer = 'article_must_read_'+$('#id_sans_version_article_courant').val(); if ($('#'+id_article_a_masquer).length != 0) { $('#'+id_article_a_masquer).hide(); if($('#'+id_article_a_masquer).hasClass('last')) $('#'+id_article_a_masquer).prev('li').addClass('last'); } } document.write('<scr'+'ipt type="text/javascript" src="http://ad.fr.doubleclick.net/adj/ts.lepoint.fr/'+rub+';tile='+(tile=tile+1)+';sz=190x60;ord='+ ord + '?"><\/script>');

// $(document).ready(function() { // var taille_img_pub = $('#pub_190x60').find('a img').css('width'); // if(taille_img_pub=='1px') // $('#pub_190x60').find('a img').css('width','0px'); // }); Dans une relative discrétion, le site Mémoire des hommes met en ligne progressivement des bases de données réalisées à partir de la numérisation et de l'indexation de fiches biographiques conservées par le ministère de la Défense. Le travail est fastidieux, car il est réalisé à la main par des opérateurs qui reprennent une à une des fiches cartonnées qu'ils insèrent dans la base. Depuis quelques jours, une nouvelle base a été mise en ligne, celle des 267 militaires français - tous volontaires - morts durant la guerre de Corée. Le bataillon français était intégré au corps expéditionnaire dont la mise sur pied avait été décidée par la résolution 83 du Conseil de sécurité de l'ONU, en date du 27 juin 1950. Il a perdu 267 hommes - sur les 3.720 qui se sont succédé sur place, soit 7,1 % de pertes - durant son engagement de décembre 1950 à septembre 1953.
Les fiches mises en ligne ont été réalisées à partir de la numérisation et de l'indexation de fiches biographiques conservées par le ministère de la Défense. En 2011, le site géré par la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la Défense mettra en ligne une carte interactive. Selon le communiqué de presse de la Dicod (Délégation à l'information et à la communication de la Défense) diffusé aujourd'hui, cette carte permettra d'"interroger la base en fonction des différents théâtres d'opérations où des hommes ont donné leur vie".
Morts pour la France
Pour se faire une idée des informations contenues dans cette base, l'internaute doit l'interroger en fonction des multiples critères de recherche qu'elle offre. Nous y avons relevé - un peu au hasard - trois noms de jeunes soldats combattant sous l'uniforme français : Smaïne Boukhetache, né à Oran, Algérie (mort à 22 ans), Primo Salvi, né à Rotaydentro, Italie (mort à 27 ans), et Aimé Lebretonnic, né à Ploërdut, Morbihan (mort à 27 ans)
Le site Mémoire des hommes est une réalisation particulièrement réussie, qui contient actuellement des bases de données sur la Première Guerre mondiale (fiches individuelles des Morts pour la France, personnels de l'aéronautique militaire, journaux de marche et d'opérations des unités combattants), la Seconde Guerre mondiale (fiches nominatives des militaires décédés et des fusillés du mont Valérien). Il permet également des recherches dans les fiches des Morts pour la France des guerres d'Indochine et d'Algérie, et des combats de Tunisie et du Maroc.
 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 31 Oct - 15:01 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le bataillon Français de l'ONU en Corée. 1950-1953. French Battalion in the Korean War Index du Forum -> LE BATAILLON FRANÇAIS DE L'ONU EN COREE. -> LE BATAILLON FRANCAIS DE L'ONU EN COREE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com